La flamme olympique fera un détour à Neuville-sur-Saône près de Lyon, un passage hors parcours officiel

Plus sur le thème : Plus sur le thème :

La ville de Neuville-sur-Saône accueillera un passage de la flamme olympique le 21 juin 2024. Ce passage est rendu possible grâce à l’entreprise Sanofi qui a financé l'évènement, à la grande joie de la commune.

Les valeurs du sport sont fédératrices. Les élèves de CM1 de l'école Bony l'aventurière le démontrent. Ils tournent actuellement un film qui sera diffusé lors du passage de la flamme olympique à Neuville-sur-Saône. C'est le groupe pharmaceutique Sanofi qui a rendu ce passage possible.

"Le sport ça permet de créer des amitiés"

Les écoliers sont à pied d'œuvre. Leur scénario met en scène deux groupes d’enfants. Les premiers veulent jouer au foot, les seconds veulent faire de la gymnastique. La passion du sport va les réunir. "Ils sont chacun de leur côté au début, après ils se sont vus, car ça a créé un peu un conflit et ils ont trouvé une solution pour jouer ensemble. Le sport ça permet de créer des amitiés et d’unir des personnes". Ces paroles pleines de sagesse, c'est Jahid Zennouda, élève de CM1 qui les prononce.

Ce passage de la flamme à Neuville-sur-Saône, ne figure pas sur le parcours officiel.

En France, la torche doit traverser 65 villes étapes, et ce petit détour par Neuville, c'est l’entreprise Sanofi, dont des locaux sont situés sur la commune, qui l'a permis. Ce partenaire des Jeux Olympiques s’est offert quelques instants de relais.

Joindre l'utile et le festif

Tous les porteurs de la flamme seront des salariés de Sanofi. Cette opération de communication pour Sanofi constitue pour Eric Bellot le maire PCF de Neuville-sur-Saône l'occasion d’organiser un évènement festif.

"Le passage de la flamme dans une commune", dit-il, "c’est une chose que l'on vit une fois dans sa vie. Donc pour nous c'est une opportunité, c'est un cadeau qui nous a été fait. Que la flamme puisse passer par Neuville, si ce n’était pas (payé) par une entreprise, on ne pourrait pas se l’offrir puisque pour faire venir la flamme ça coûte 180 000€, admet l'édile. Quand on connaît les finances des communes, et la nécessité d'économiser euro après euro, on ne peut pas se permettre de dépenser 180 000€."

Dans le Rhône, aucune ville ne s’est portée volontaire pour être étape officielle. Ce petit détour avant Saint-Etienne permet au public de voir la flamme, mais dans le cadre privé de l'entreprise.

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité