"La mobilisation a payé, nous sommes soulagés", le jeune Olivier, 10 ans, atteint d’autisme, réintègre la cantine de son école

Publié le
Écrit par SB

A Lyon, la mobilisation autour d'Olivier, écolier autiste exclu depuis quelques jours de la cantine scolaire de son école, a payé. L'enfant sera réintégré dès ce mardi 6 décembre : c'est la décision prise conjointement par la Ville de Lyon et l'Education Nationale.

Olivier, l'écolier lyonnais de 10 ans exclu de sa cantine scolaire en raison de ses troubles autistiques, sera réintégré dès ce mardi 6 décembre. Le 24 novembre dernier, après une crise de panique en l'absence de son référent scolaire, le petit garçon avait été exclu de la cantine de son école du 9e arrondissement de Lyon "pour une durée indéterminée". 

C'était la troisième fois depuis décembre 2021 qu'Olivier était ainsi privé de cantine. Raison invoquée par l'établissement : le manque de personnel périscolaire compétent pour gérer un élève en situation de handicap. Depuis fin novembre, sa mère devait donc faire quotidiennement le trajet entre son lieu de travail et l'école pour déjeuner à l'extérieur avec son fils.

Une réintégration définitive pour Olivier

Ce lundi 5 décembre, au terme d'une réunion entre la Ville de Lyon et l'Education nationale, la réintégration d'Olivier a donc été décidée. Dans un communiqué, la Ville explique avoir recruté un nouvel assistant d'élève en situation de handicap (AESH) qui interviendra sur le temps périscolaire. "Une nouvelle rencontre sera organisée en janvier avec l'ensemble des acteurs concernés dont l'Education nationale pour trouver une solution adaptée et durable à la situation d' Olivier", poursuit la Ville qui appelle l'Etat "à un travail de coopération plus étroit sur le statut et le financement des AESH".

Pour Chams-Ddine Belkhayat, président de l'association Bleu Network et auteur du livre Autisme: mieux comprendre pour accompagner, "c'est évidemment une très bonne nouvelle. La mobilisation a payé, nous sommes soulagés pour Olivier et sa maman"

Olivier réintégrera donc sa cantine dès mardi 6 décembre. Et pas de nouvelle exclusion à redouter en cas de crise. "Nous avons reçu de la Ville un engagement ferme dans ce sens" précise Chams-Ddine Belkhayat. Un message d'espoir pour toutes les familles qui doivent se battre contre l'exclusion scolaire et périscolaire de leurs enfants en situation de handicap.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité