Le professeur Tuna Altinel, maître de conférence à Lyon revient en France

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yannick Kusy
 le 11 juillet 2019 -Rassemblement place de la République à Lyon en soutien à Tuna Altinel, enseignant chercheur à l'université Lyon 1
le 11 juillet 2019 -Rassemblement place de la République à Lyon en soutien à Tuna Altinel, enseignant chercheur à l'université Lyon 1 © PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP

Après avoir été retenu deux ans en Turquie, Tuna Altinel, enseignant à l'université Claude Bernard de Lyon, rentre en France. Il est attendu à Lyon ce vendredi 11 juin, annonce son comité de soutien.

Il va donc enfin pouvoir rentrer en France. Arrêté et emprisonné en Turquie pour "terrorisme", puis acquitté, le maitre de conférence Tuna Altinel était empêché de rentrer en France à cause du refus des autorités turques de lui rendre son passeport.

Suite au jugement du Tribunal administratif du 25 janvier 2021, Tuna Altınel avait récupéré le 27 mai son passeport, qui n'est pas sujet à restriction.

D'après notre journaliste Valérie Benais qui a pu le contacter "Il a dû demander un visa pour rentrer que les autorités françaises se sont fait un plaisir de lui accorder. Le mathématicien a même diné hier soir mardi avec l’ambassadeur de France en Turquie et le consul à Istanbul dans la résidence de ce dernier."

En revanche, pas de grande célébration prévue dans l’immédiat. Tuna Altinel devrait être contraint à son arrivée sur le sol français à dix jours de confinement en raison de la pandémie.

Un épilogue heureux après deux années d'inquiétude

Pour ce maître de conférences à l'Université Claude-Bernard à Lyon, où il vivait depuis 25 ans, le cauchemar avait commencé en mai 2019. Alors qu'il se trouvait en Turquie en vacances, il a appris qu'il ne pouvait pas quitter le territoire car il était accusé d'"appartenir à une organisation terroriste". Incarcéré dans la foulée, il est jugé pour "propagande terroriste" pour avoir participé en France à la réunion d'une amicale kurde, lors de laquelle il a servi d'interprète.

Libéré en juillet 2019, il est acquitté en janvier 2020. Alors qu'il pensait pouvoir rentrer à Lyon et "reprendre sa vie" après cet acquittement, Tuna Altinel s'est vu refuser la restitution de son passeport à plusieurs reprises. Son université avait voté début avril une motion demandant au président français Emmanuel Macron "de tout mettre en oeuvre" pour qu'il puisse revenir en France dans les plus brefs délais". 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.