Législatives 2022 : Découvrez les visages de vos nouveaux députés à Lyon et dans le Rhône

Publié le Mis à jour le
Écrit par Alexandra Marie avec AFP

Qui sont les nouveaux visages qui vos représenteront à l'Assemblée Nationale? Sur 14 députés, le Rhône et Lyon comptent 6 nouveaux élus : Marie Charlotte Garin (Nupes), Gabriel Amar (Nupes), Alexandre Vincendet (LR), Alexandre Portier (LR), Sarah Tanzilli (Ensemble), Idir Boumertit (Nupes)

Deux femmes et quatre hommes font leur entrée à l'Assemblée Nationale parmi les 14 députés des circonscriptions de Lyon et du Rhône. 

MARIE CHARLOTTE GARIN à Lyon

A 26 ans, Marie Charlotte Garin devient députée Nupes de la 3e circonscription de Lyon. Membre de la "génération climat", a été élue avec une large avance dans la 3e circonscription du Rhône, conquise en 2017 par LREM.

Diplômée de Science-Po, elle a débuté dans l'humanitaire avant d'entrer en politique dans l'équipe locale des Verts en septembre 2020 et de devenir directrice de cabinet à la mairie du 5ème arrondissement de Lyon. Elle se définit comme une candidate "prête et déterminée" sur le site officiel de son parti et a fait campagne sur le thème de l'urgence climatique. Née le 02 septembre 1995, Marie-Charlotte Garin est ceinture noire de karaté.

GABRIEL AMARD à Villeurbanne 

Gabriel Amard, 55 ans, a été élu dans la 6e circonscription du Rhône, après deux tentatives infructueuses aux législatives en Essonne en 2012 et dans le Jura en 2017.
Le gendre de Jean Luc Mélenchon a réussi à s'imposer à Villeurbanne, bastion socialiste conquis par LREM en 2017.  
Ancien de maire de Viry-Châtillon dans l'Essone, il a été conseiller régional en Ile-de-France et conseiller général de l'Essonn. Ancien socialiste il a quitté le parti en 2002 et a été élu en 2021 au conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes.
Né le 5 mai 1967 à Juvisy-sur-Orge (Essonne), il a est l'auteur de plusieurs ouvrages sur l'économie sociale et solidaire, la guerre de l'eau ou les lobbys européens. Marié à Maryline, fille de Jean-Luc Mélenchon, il est père de trois enfants

ALEXANDRE VINCENDET à Rilleux la Pape, Bron, Vaulx-en-Velin et Sathonay 

Alexandre Vincendet, 38 ans, est originaire d'Ambérieu-en-Bugey, dans l’Ain.

Son parcours est marqué par l'engagement en politique à droite où il milite pour l'UMP très tôt et devient collaborateur du député Etienne Blanc et rejoint le Cabinet de Jean-François Copé en 2010. 

En 2013, il est membre du cabinet du maire de Caluire-et-Cuire, Philippe Cochet. Il démissionne de son poste de collaborateur en 2014 pour se consacrer à la campagne municipale de Rillieux-la-Pape.

Le 30 mars 2014, à 30 ans il est élu maire de Rillieux-la-Pape puis réélu au même poste en 2020 dès le premier tour des élections municipales avec 65.85 % des voix.

Lors des élections législatives de 2017 il est battu de moins de 300 voix par la candidate de LREM, Anissa Khedher, éliminée au premier tour cette fois-ci.

Son élection sonne donc comme une revanche du dernier scrutin législatif. Entre deux tours il a bénéficié du soutien, de l'ancien Premier ministre Edouard Philippe, dont la formation Horizons fait partie d'Ensemble, la mouvance présidentielle. Il a affirmé qu'il "resterait membre du parti Les Républicains", mais pourrait faire partie des députés Macron-compatibles à l'Assemblée Nationale. 

ALEXANDRE PORTIER, dans le Beaujolais

Normalien, Alexandre Portier, 32 ans, est adjoint au maire de Villefranche-sur-Saône chargé de la sécurité, de l'urbanisme et des mobilités.. Professeur de philosophie il succède au député LR sortant Bernard Perrut qui ne s'est pas représenté après 25 ans de mandature dans le Beaujolais. Diplômé de l'ENS Ulm et de Sciences Po Paris (master Affaires publiques), ce natif de La Tronche (Isère) est membre des Compagnons du Beaujolais, où il est Grand Maître.
Marié et bientôt père, cet ancien vice-président d'un club de tennis est amateur de running, de lecture et de jeux vidéos.

durée de la vidéo : 01min 14
Interview Alexandre Portier candidat LR de la 9e circonscription du Rhône ©F. Magnetto / FTV

SARAH TANZILLI, dans l'Est lyonnais

Juriste de profession, Sarah Tanzilli a travaillé pendant 5 ans en tant qu'attachée parlementaire à l'Assemblée Nationale auprès de la députée sortante Danièle Cazarian. A 37 ans, cette habitante de Meyzieu est diplômée d'un Master 2 de droit public des affaires. Elle a travaillé de 2011 à 2017 au service juridique de la Métropole de Lyon chargé des montages contractuels complexes.

Née à Valence de parents coiffeurs originaires d'Arménie, Mme Tanzilli est présidente de la Maison de la culture arménienne de Décines (Rhône) et membre du Comité de défense de la cause arménienne, où elle s'est particulièrement impliquée dans la dissolution du groupe nationaliste turc d'extrême droite, les "Loup gris".

IDIR BOUMERTIT, à Vénissieux, Saint Fons, Corbas, Feyzin Solaize et Saint-Priest Ouest 

A 45 ans, ce conseiller municipal, adjoint à la maire de Vénissieux, a une formation de travailleur social. Réélu en 2020, il est adjoint à la politique de la ville et au patrimoine à Vénissieux, et siège à la commission permanente de la Métropole de Lyon. Convaincu de la première heure de Jean-Luc Mélenchon, Idir Boumertit est militant actif du mouvement La France Insoumise depuis sa création. Il était le directeur de campagne de Taha Bouhafs qu'il a remplacé au début de la campagne suite à une enquête ouverte sur ce dernier. 

Il exerce toujours comme conseiller d'insertion professionnel pour les 16-25 ans dans une mission locale de Lyon, après avoir été animateur et éducateur sportif, dans le sillage de son double brevet d'Etat.
Parallèlement à sa carrière, il est professeur de taekwondo à St-Fons (Rhône), ce qui lui a valu d'être nommé en 2017 chevalier de l'ordre national du Mérite. 
Il est marié et père de 4 enfants.