• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Lyon - L'accident mortel de la rue de Bonnel en appel

Le procès en appel de l'accident de la rue de Bonnel (Lyon) qui a coûté la vie à Denis Goirand en août 2016. La compagne de la victime, Sophie Parimeros et son avocat, Me Metaxas ce lundi après-midi (6/11/17) / © Y.Kusy
Le procès en appel de l'accident de la rue de Bonnel (Lyon) qui a coûté la vie à Denis Goirand en août 2016. La compagne de la victime, Sophie Parimeros et son avocat, Me Metaxas ce lundi après-midi (6/11/17) / © Y.Kusy

Dans la nuit du 5 au 6 août 2016, Denis Goirand perdait la vie dans un accident de la route, à Lyon. Le père de deux enfants a été victime d'un chauffard. Condamné en avril dernier, l'homme a été rejugé en appel ce lundi 6 novembre. La Cour rendra son arrêt le 4 décembre.   

Par Dolores Mazzola

Dans la nuit du 5 au 6 août 2016, Denis Goirand, père de famille de 41 ans, était tué dans un tragique accident de la route, à l'angle de la rue de Bonnel et de la rue Duguesclin, dans le 3ème arrondissement de Lyon. Le chauffard qui a percuté le véhicule de Denis Goirand roulait sous l'emprise du cannabis et de l'alcool, en excès de vitesse et sans assurance.

Il aurait également grillé plusieurs feux tricolores avant la collision fatale. Après le choc, l'homme a pris la fuite. Ses deux passagers, eux, ne s'étaient pas non plus attardés sur les lieux de l'accident, et n'ont porté aucune assistance à la victime.
Dans la nuit du 5 au 6 août 2016, Denis Goirand, père de deux enfants, était victime d'un chauffard, rue de Bonnel à Lyon - archivers / © France 3 RA
Dans la nuit du 5 au 6 août 2016, Denis Goirand, père de deux enfants, était victime d'un chauffard, rue de Bonnel à Lyon - archivers / © France 3 RA


En première instance, le 12 avril dernier, le conducteur a été reconnu coupable d'homicide involontaire et de non-assistance à personne en danger par le tribunal correctionnel de Lyon. Il a écopé d'une peine de trois ans de prison et de cinq ans d'annulation du permis de conduire. Les deux passagers du véhicule, poursuivis pour non-assistance à personne en danger, ont été relaxés. Le parquet avait requis six ans de prison contre le conducteur et 12 à 15 mois contre les occupants de la voiture. La compagne de Denis Goirand et le procureur ont fait appel.

Les trois hommes étaient rejugés ce lundi 6 novembre. L'avocat général a requis une peine de 7 ans de prison contre le conducteur et une interdiction de repasser le permis de conduire. Il a requis contre les deux passagers une peine de 2 ans de prison. La Cour d'appel de Lyon rendra son arrêt le 4 décembre prochain.   




LIRE AUSSI - En août dernier, la compagne de Denis Goirand, Sophie Parimeros, a entamé des démarches pour un mariage à titre posthume. Un processus très long. Seul le président de la République peut autoriser la célébration de cette union posthume.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Drôme : les bouchons de l'autoroute du soleil, c'est son boulot !

Les + Lus