Lyon : deux jeunes gens mis en examen suite à la fraude au concours de première année de médecine

© Max PPP
© Max PPP

Le 11 décembre dernier, une fraude survenue lors du concours de la Première année commune aux études de santé (Paces) de la faculté de médecine de Lyon-Est, avait provoqué le report de l'épreuve pour 2300 étudiants. Les deux responsables présumés sont poursuivis pour vol en réunion.
 

Par Sandra Méallier

Deux jeunes gens, un homme de 23 ans et une femme de 20 ans, ont été mis en examen pour "vol en réunion et fraude dans un examen ou un concours public". Ils seraient à l'origine de la fuite d'un sujet en amont d'une épreuve du très sélectif concours de première année de médecine.

L'examen, sur lequel 2300 étudiants avaient planché à la mi-décembre, avait dû être repassé le 8 janvier. Une catastrophe pour les 2300 étudiants concernés qui sont soumis à une énorme pression : une cellule de soutien psychologique avait même été mise en place pour les accompagner.

L’Université Claude-Bernard Lyon-1 s'abstient de tout commentaire et ne prendra pas de sanction avant la fin de l'enquête. L'établissement avait déposé plainte au commissariat de Villeurbanne suite à la découverte de cette fraude. Des étudiants se seraient trahis en demandant, à la veille des épreuves, à être coachés sur les sujets bien précis sur lesquels ils ont justement été interrogés par la suite.

Les deux mis en examen ont été placés sous contrôle judiciaire. Ils encourent une condamnation à trois ans de prison et 9 000 € d’amende, et des mesures disciplinaires de la part de la faculté.


 

Sur le même sujet

Les + Lus