Lyon: Don Giovanni de l'Orchestra di piazza Vittorio aux Nuits de Fourvière

Sur la scène des Nuits de Fourvière, le public retrouve l’Orchestra di piazza Vittorio, ­formation romaine cosmopolite composée de musiciens indiens, brésiliens, cubains, ar­gentins, sénégalais et tunisiens. Cette année, ils présentent une variante contemporaine de Don Giovanni, de Mozart.

Jusq'au 15 juin, l’Orchestra di piazza Vittorio (OPV) présente un Don Giovanni ­androgyne interprété par Petra Magoni.

La formation romaine composée de musiciens venus de dix pays propose un "Don Giovanni" à l'allure androgyne.
Ce nouvel opéra, sort des sentiers battus et met en scène une variante contemporaine de Don Giovanni...
Le mythe est revisité, mis en scène dans un décor des années 1920, type "Cotton Club".

L’OPV est invité pour la troisième fois à se produire sur la scène des Nuits de Fourvière. Le directeur du festival est un inconditionnel  : « Des musiciens issus de tous les coins du monde qui s’approprient une œuvre bourgeoise du patrimoine culturel occidental pour en faire une œuvre universelle, c’est passionnant. » déclare-t-il enthousiaste.

Pour Don Giovanni, le chef de l’OPV a fait du libertin mozartien un personnage androgyne et l’a confié à une voix féminine...

Sur la scène des Nuits de Fourvière, pendant trois soirs, un Don Giovanni très particulier. Crée en coproduction avec l'Orchestra di Piazza Vittorio, l'oeuvre de Mozart est revisitée en mode "transgenre". Reportage de Valérie Benais et Laure Crozat ©France3 RA


L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité