• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Lyon : Lisandro Lopez reproche à Jean-Michel Aulas d'avoir entravé sa carrière internationale

Lisandro Lopez fait ses adieux aux supporters lyonnais au moment de quitter l'OL en août 2013 / © Philippe Desmazes/ AFP
Lisandro Lopez fait ses adieux aux supporters lyonnais au moment de quitter l'OL en août 2013 / © Philippe Desmazes/ AFP

Lisandro Lopez critique sévèrement, dans la presse argentine, la politique de Jean-Michel Aulas à l'époque où il jouait encore à Lyon. Il lui reproche d'avoir entravé sa carrière internationale, l'empêchant d'aller jouer à la Juventus de Turin et à Tottenham. Le club le remet à sa place.            

Par Philippe Bette

Lisandro Lopez a fait les beaux jours de l'OL pendant quatre saisons mais le contentieux reste vif entre le joueur argentin et le président du club. Dans une interview accordée à un média local, Lisandro Lopez revient en termes très critiques sur la politique de Jean-Michel Aulas,qui l'aurait empêché de partir pour de plus grands clubs.

Notre confrère Foot01.com rapporte que Lisandro vide son sac  :  « Après trois ans et presque 80 buts, Rémi Garde a décidé de me faire jouer ailier gauche, avec Gomis en pointe, Lacazette à droite et Grenier ou Gourcuff à la création. Je n'étais pas d'accord. Après six mois comme ça, j'ai rendu le brassard de capitaine et j'ai dit que je préférais être remplaçant que jouer à ce poste. A la fin de la saison, j'avais l'opportunité d'aller à la Juventus. Le président de Lyon a refusé. A une semaine de la fin du mercato, Andre Villas-Boas m'appelle pour jouer à Tottenham. Nous étions d'accord sur tout, et le président m'a encore fermé la porte. J'ai appris à ce moment-là que Villas-Boas avait fait une offre pour moi avec Chelsea, mais qu'on ne me l'avait jamais dit. J'étais tellement déçu que je me suis promis de ne plus jamais jouer en Europe ».

L'OL a réagi officiellement aussitôt en s'étonnant des propos de Lissandro Lopez . " S’il y a effectivement eu un débat sportif entre Rémi Garde et Lisandro Lopez sur le poste de l‘international argentin lors de la saison 2012/2013, l’Olympique Lyonnais n’a reçu aucune offre de transfert et n’en a donc, de fait, refusé aucune." 

Selon le club, le joueur aurait bien fait part de propositions qu'il aurait reçues de la Juventus et de Tottenham mais "aucun de ces deux clubs n'a fait de propositions à l'Olympique Lyonnais." L’OL indique par ailleurs "n'avoir jamais eu de contact avec Monaco, Naples ou Chelsea."

De là à dire que Lisandro Lopez affabule ...En fait , l'OL précise que le club a bien entendu la demande du joueur de quitter le club mais qu'il n'était pas question de le laisser partir sans contrepartie financière. Il lui a signifié qu' "un départ sans transfert n'était pas possible".

En définitive, Lisandro Lopez quittera  bien OL à l'été 2013 après que le club ait accepté son transfert au club d'Al-Gharafa (Qatar) dans le cadre d'un transfert de 7,2 millions d'Euros.       

Dans un souci d'apaisement, le club salue néanmoins "les performances et le professionnalisme de Lisandro Lopez qui a laissé d'excellents souvenirs à Lyon"         
 

   

Sur le même sujet

Jean-François Barnier, président des Maires de la Loire

Les + Lus