Lyon : malgré sa centaine d'antécédents judiciaires, il nie les vols dans les garages

Bien connu des services de police, un homme de 50 ans a été interpellé après une série de sept vols par effraction dans des garages du 9ème arrondissement de Lyon. Il nie les faits malgré les images de la vidéo-surveillance, et malgré sa centaine d'antécédents judiciaires.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © D.Cros/France 3 Auvergne
Rien ne dit qu'il est impossible de se racheter une conduite, mais pour ce Lyonnais de 50 ans, cela risque d'être difficile de prouver son innocence.
L'homme a été interpellé le 25 juillet par les policiers de l'unité de sécurité de proximité locale, rue de Bourgogne, dans le 9ème arrondissement de Lyon. Il a été cueilli après une série de vols par effraction dans des garages, commis la nuit dans le courant de la semaine précédente, rue du 24 mars 1852, toujours dans ce même arrondissement de Lyon.

Jusque là, l'histoire peut paraître banale et l'homme pourrait bien avoir des arguments pour se défendre. D'ailleurs, il nie les faits. Sauf que les éléments à charge risquent de peser lourd. Primo, le suspect a été identifié par une victime des vols, après visionnage des images de vidéo-protection du supermarché jouxtant les garages "visités" dans la nuit du 16 au 17 juillet dernier.
Secundo, l'homme comptabilise pas moins de 116 antécédents judiciaires !

Il sera présenté au parquet ce 27 juillet.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers