Lyon : pas de transfert de l'hôpital Henry Gabrielle à Desgenettes, un autre projet à l'étude

Publié le Mis à jour le
Écrit par Aude Henry

Basé à Saint-Genis-Laval, l'hôpital de rééducation fonctionnelle Henry Gabrielle devait être transféré vers celui de Desgenettes à Lyon. Le projet avait suscité la mobilisation d'une association de sauvegarde, et vient d'être abandonné. Mais les Hospices Civils de Lyon cherchent déjà un autre site.

C'est une première victoire pour l’Association de Sauvegarde de l’Hôpital Henry Gabrielle. Mobilisée depuis 2016 pour contrer le projet de transfert d'activité de rééducation fonctionnelle vers Desgenettes, l'association a annoncé l'abandon de cette idée. "Les patients handicapés ne vivront  pas leur rééducation dans le béton de Desgenettes", commente l'association dans un communiqué daté du 26 octobre 2020.

Un autre transfert déjà à l'étude


L’hôpital de rééducation fonctionnelle Henry Gabrielle est basé à Saint-Genis-Laval, dans la Métropole de Lyon. Le site comprend un parc boisé, un espace naturel, "propice à la rééducation, et au bien-être des patients", souligne l'association de sauvegarde. Seulement voilà, si le projet de transfert vers l'hôpital de Desgenettes est abandonné, les Hospices Civils de Lyon travaillerait déjà à une autre possibilité : un transfert dans l'est de Lyon.

Dans l'attente de précisions sur ce nouveau projet des HCL, l'association de sauvegarde de l'hôpital Henry Gabrielle rappelle ses exigences, "pour une prise en charge efficace du handicap" : implantation dans un site naturel boisé, prise en charge de tous les patients en situation de handicap, quel que soit le degré ou la gravité du soin nécessaire, accès facile en voiture et transports en commun pour les patients et les familles.

 

Nous ne pouvons que constater que le site actuel à Saint-Genis-Laval avec un hôpital rénové, respecte ou respectera, avec l'arrivée du métro à Lyon Sud en 2023, les demandes des patients et des familles. Enfin, comment accepter qu'une nouvelle implantation se fasse au sein de Lyon, dans une ville déjà très encombrée et à l'encontre de tout ce qui est dit sur le plan écologique.

Comité de défense Henry Gabrielle


Ouvert en 1969 sur la commune de Saint-Genis-Laval, l’hôpital Henry Gabrielle est spécialisé dans la médecine physique et de réadaptation. Reconnu au niveau national, il est un établissement de pointe dans la rééducation des affections neurologiques, les prises en charge de lésions à la moelle épinière, traumatismes crâniens, ou encore les suivis post-AVC. Sa capacité d'accueil est d’environ 200 lits.
"L'établissement propose une expertise avérée en matière de prise en charge du handicap", peut-on lire sur le site internet des Hospices Civils de Lyon. "Il est néanmoins vieillissant et ne correspond plus aux normes attendues en termes de confort hôtelier et d’accueil pour les patients. Il fait donc l’objet d’un projet de transfert", est-il précisé dans la foulée.
Le transfert d'activité était prévu vers l’hôpital d'instruction des armées Desgenettes, à horizon 2021. Ce projet-là est donc abandonné. Reste à savoir quel sera le nouveau site envisagé.