Cet article date de plus de 7 ans

Lyon : les péripéties de la pose du pont Raymond-Barre...

Lundi en début de soirée, après une journée de suspense, la barge transportant le tablier du pont Raymond Barre est enfin arrivée devant le Musée des Confluences....
© France 3 RA
L'installation du pont Raymond-Barre a du être reportée une troisième fois lundi après-midi. Le transport de l'ouvrage de 2500 tonnes devait débuter à la mi-journée après deux reports.

Réaction et explications de Bernard Rivalta, président du Sytral, au micro de Paul Satis.
durée de la vidéo: 05 min 01
La pose du pont Raymond Barre encore repoussée : explications de Bernard Rivalta

Résumé des épisodes précédents...
Les opérations de transport et de pose du tablier central du pont avaient été annulées une première fois fin juillet à cause d'un incident technique. A la clef : un retard d'un mois.
Les opérations devaient finalement reprendre dimanche mais nouveau coup dur : le niveau du Rhône a été la cause d'un deuxième report du déplacement du pont. La barge devant transporter le spectaculaire ouvrage depuis le port Herriot jusqu'aux piles où il doit être posé, a dû rester à quai en raison d'un niveau trop bas du fleuve. Aujourd'hui, troisième couac alors que le déplacement de l'ouvrage avait été prévu à la mi-journée : c'est le vent qui serait à l'origine du problème... Les spectateurs massés dés lundi midi sur le pont Pasteur sont restés sur leur faim. 



Le pont Raymond-Barre doit relier le 7e arrondissement de Lyon, sur la rive gauche du Rhône, au quartier de Confluence sur la presqu'île. Le nouveau pont lyonnais sera réservé aux modes de transport "doux". Les piétons et les cyclistes devraient pouvoir l'emprunter dès le mois de décembre. A partir de la mi-février, il doit également accueillir  le prolongement de la ligne T1 du tramway.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
urbanisme