Cet article date de plus de 3 ans

Lyon : zoom sur la banalisation de la cocaïne

Davantage accessible, moins élitiste, la cocaïne se banalise. Les saisies ont explosé notamment dans la région. Les consultations à l’hôpital également... Autorités et médecins s'inquiètent.
Cocaïne - Illustration
Cocaïne - Illustration © AFP
La cocaïne est de plus en plus consommée sur le territoire français. Un rapport publié en décembre 2017 par  l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) fait état d'un nombre croissant de consommateurs de cocaïne en France. Une progression qui inquiète les autorités et les soignants. La consommation de cocaïne serait même en forte hausse ces dernières années. Lyon et sa région ne sont pas épargnées par l'avalanche de poudre qui touche l'hexagone. 


Plus accessible, moins élitiste, plus pure, la cocaïne se banalise


Considérée comme plus "chic" que le cannabis, les consommateurs pensent que cette drogue est également moins nocive que l'héroïne. Conséquence : la cocaïne voit sa consommation exploser, son trafic aussi. A Lyon, forces de l'ordre et soignants ne peuvent que constater le fléau. Les saisies de drogue ont explosé, le nombre de personnes suivies à l'hôpital pour une addiction à la cocaïne est également en progression. Autre phénomène inquiétant constaté lors de l'analyse des saisies : cette drogue est de plus en plus pure. La cocaïne qui inonde aujourd'hui le marché hexagonal contient moins de produits de coupe. Une évolution qui n'est pas sans conséquences pour les usagers : une hausse du nombre de cas d'overdoses. Le nombre d'intoxications graves liées à la cocaïne a été multiplié par six ces dernières années en France. Le nombre de décès a doublé.

A Lyon, depuis trois ans, l'hôpital de la Croix-Rousse a ouvert une cellule dédiée aux cocaïnomanes au sein du CSAPA, le service d'addictologie. Une cellule baptisée « Stop Coke » qui ne désemplit pas. Le suivi de ces patients s'étale sur des mois, parfois des années.
durée de la vidéo: 05 min 30
Lyon : zoom sur la banalisation de la cocaïne ©France 3 RA

 



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société drogue