• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

La métropole de Lyon va se doter d'un plan de rues unique en France

À ce jour, 40 % du patrimoine topographique de la métropole de Lyon est modélisé, soit 2 000 km linéaires. L’objectif est de couvrir sur les 5 ans à venir les 60 % restant soit environ 2 800 km linéaires. / © Richard Mouillaud / Maxppp
À ce jour, 40 % du patrimoine topographique de la métropole de Lyon est modélisé, soit 2 000 km linéaires. L’objectif est de couvrir sur les 5 ans à venir les 60 % restant soit environ 2 800 km linéaires. / © Richard Mouillaud / Maxppp

En partenariat avec les gestionnaires de réseaux d'eau, de gaz, ou encore de fibre optique, la métropole de Lyon va créer une carte topologique qui rassemblera tous les réseaux aériens et souterrains sur son territoire. Un plan unique pour sécuriser les chantiers notamment.

Par Mathieu Boudet

Une idée simple et logique sur le papier... Encore faut-il la mettre en oeuvre. La Métropole de Lyon vient de signer un partenariat avec 6 gestionnaires de réseaux pour produire un "Plan de Corps de Rue Simplifié" (PCRS) permettant de réduire le risque d’accidents liés aux travaux de voirie, grâce à la production d’un plan global, sur lequel l’ensemble des réseaux viendront s’apposer : eau, gaz, électricité, chauffage urbain, fibre optique etc...

 

Une solution pour sécuriser les chantiers



L’objectif : partager un plan de référence commun et sécuriser au maximum les interventions en réduisant les risques de rupture de canalisations lors de travaux de voirie. « La sécurité des agents sur les chantiers tout comme celle des habitants est une priorité majeure pour notre territoire. Grâce à ce plan de rue commun, les acteurs auront une meilleure connaissance du patrimoine topographique et pourront gérer leurs réseaux en toute fiabilité » explique Pierre Abadie, vice-président à la Métropole de Lyon délégué à la Voirie, hors grands-ouvrages et grandes infrastructures. 

De nombreuses interventions de voieries et chantiers divers entraînent des accidents potentiellement graves, tels que des fuites de gaz fréquentes, lorsque les intervenants percent involontairement au niveau d'un passage de conduites souterraines. Cette carte pourrait donc participer à la sécurisation de ce type d'interventions, régulièrement renforcée, 10 ans après l'explosion du cours Lafayette, dû à une fuite de gaz, qui avait précisément coûté la vie à un pompier.

 

Une initiative "unique"


Co-signée par Enedis, Grdf, Dalkia, RTE, Sigerly et Eau du Grand Lyon, cette convention s'établit pour une durée de 5 ans. "Ce partenariat public-privé à l’initiative de la Métropole de Lyon est unique en France de par sa couverture géographique et la pluralité des acteurs engagés", affirment les servicent de la métropole. Il permettra, sur la base des données cartographiques et topographiques transmises par les partenaires, de produire "un fond de plan commun actualisé au rythme des travaux et aménagements menés sur le territoire".


 

Un investissement de 1.5 million d'euros 


Pour aboutir à ce fond de plan unique d’ici 2023, les données vont être collectées auprès des différents partenaires, puis traitées par les agents de la métropole. Le budget de cette opération est estimé à 1.5 million d’euros sur 5 ans. À ce jour, 40 % du patrimoine topographique du territoire est modélisé soit 2 000 km linéaires. L’objectif est de couvrir sur les 5 ans à venir les 60 % restant soit environ 2 800 km linéaires.

Sur le même sujet

Dimanche en Politique, l'Europe un booster pour l'Auvergne

Les + Lus