Mini-tempête dans le Rhône et l'Ain : plus de 150 interventions dans la nuit de dimanche à lundi

Un arbre s'est couché sur les grilles de la piscine du Rhône, abattu par une rafale de vent dimanche soir / © France 3 Rhône-Alpes / E.Phily
Un arbre s'est couché sur les grilles de la piscine du Rhône, abattu par une rafale de vent dimanche soir / © France 3 Rhône-Alpes / E.Phily

C'est une petite tempête qui a frappé Lyon, une bonne partie du département et l'Ain dimanche dans la soirée, entraînant des dégats matériels parfois importants. La pluie qui s'en est suivie a été spécialement drue et a donné lieu à des dégâts également.

Par Daniel Pajonk

Les pluies et le vent étaient prévisibles. Ils avaient été largement signalés dans les prévisions de Météo France. En fin de journée, dimanche, les épais nuages gris foncé ont dominé le ciel. Les températures élevées pour la saison ne pouvaient que laisser présager de la puissance de ce qui allait suivre.
Si les rafales sont frôlé les 90 km/h,  entraînant des chutes d’arbres, de branches d’arbres, et même de cheminée, dans le troisième arrondissement de Lyon, nécessitant la découpe de la pierre pour éviter qu’elle ne s’effondre dans la rue. Une bonne partie du Rhône a été touchée. Des centaines d’appels sont parvenus au SDMIS 69 dans la soirée et en début de nuit. Ils se sont traduits par plus de 160 interventions jusque tard ce lundi matin.

Une maison partiellement effondrée, la famille relogée

Dans l’Ain, même déferlement du vent et de la pluie, mêmes conséquences. Suite aux intempéries, le centre de traitement des appels a reçu environ 250 appels entre 19h30 et 22h30. On enregistre de nombreux dégâts matériels dont les inévitables arbres à terre, notamment sur les routes de campagne de la Cotière, du Val de Saône et de la Bresse, des toitures endommagées et parfois même, des lignes électriques à terre. Un arbre écrasé sur une voiture a fait trois blessés légers.
Outre une demi-douzaines d'interventions pour inondations, les secours ont été engagés sur la commune de Biziat pour  une toiture arrachée et un mur effondré sur un bâtiment d'habitation. Cinq personnes ont dû être relogées. 
 

Sur le même sujet

Chorale de Roanne/ASVEL : 69-73

Les + Lus