Municipales 2020 à Lyon : EELV en tête au premier tour avec 28,4% des voix

La vague verte à Lyon : EELV se place en tête au premier tour des municipales avec 28,4% des voix pour Grégory Doucet. L'épidémie du coronavirus Covid-19 provoque une très forte abstention. 
Municipales 2020 à Lyon : Grégory Doucet revendique la victoire au premier tour des élections, et remercie les électeurs. "Lyon a l'âme écologiste" affirme le candidat. Le taux de participation s'est effondré dimanche 15 mars à cause de l'épidémie de coronavirus Covid-19.
Municipales 2020 à Lyon : Grégory Doucet revendique la victoire au premier tour des élections, et remercie les électeurs. "Lyon a l'âme écologiste" affirme le candidat. Le taux de participation s'est effondré dimanche 15 mars à cause de l'épidémie de coronavirus Covid-19. © FTV
EELV arrive en tête au premier tour des municipales 2020 à Lyon, la vague verte est confirmée.
  

"Lyon a l'âme écologiste"

En conférence de presse, le candidat EELV Grégory Doucet s'est exprimé: "Beaucoup d'électeurs ne se sont pas exprimés. Personne n'est à blâmer. Mais notre démocratie a fonctionné. Malgré une abstention notable, les lyonnais et les lyonnaises se sont exprimés et ont décidé de porter les écologistes en tête. Je les remercie. Nous ne nous étions pas trompés. Lyon a l'âme écologiste. Lyon est prête pour la transition écologiste. Cela doit se faire dans la bienveillance et la coopération."

La réaction en vidéo de Grégory Doucet:
 
"Lyon a l'âme écologiste"


Gérard Collomb: "Il y a une poussée des verts"

Devant l'hôtel-de-ville de Lyon, Gérard Collomb accompagné de Yann Cucherat a organisé une rapide conférence de presse. Il a répondu à nos questions.

Gérard Collomb: "Nous avons analysé les résultats sur la ville de Lyon. Il y a incontestablement une poussée des verts, et les fruits de nos divisions. Une erreur a été commise. J'appelle les électeurs au 2e tour à voter pour nos listes. La division ne paye jamais. On se divise, et on en subit les conséquences. Depuis quelques temps, on sentait bien la poussée des verts avec les problèmes au coeur de la campagne: le réchauffement climatique et la biodiversité. Une partie de la jeunesse avait envie de cette poussée verte."

Il précise aussi, et surtout : "on ne sait pas encore si le deuxième tour aura lieu."
 

Etienne Blanc reconnaît la victoire d'EELV

Etienne Blanc (LR) a réagi sur les résaux sociaux, et confirme la poussé écologiste à Lyon: "Placé en duel face aux Verts, les Lyonnaises et les Lyonnais ont désormais un choix très clair si le deuxième tour de l'élection est maintenu dimanche prochain. Soit le choix des verts et de l'extrême gauche, avec les conséquences très fortes et durables pour la ville de Lyon, en matière économique, de sécurité, de gestion, et l'incertitude qui accompagnera chacun de leurs choix politiques. Soit, pour les 70% d'électeurs qui ne veulent pas des extrêmes, le choix d'un projet solide, sérieux et ambitieux pour notre ville, en matière de sécurité, d'environnement comme de proximité, conduit par une équipe renouvelée et déterminée à affronter toutes les circonstances."
 

La participation en chute libre

A 14 heures à Lyon, le taux de participation était de 25,5% pour les Municipales, une chute considérable par rapport au dernier scutin municipal.

A 12h, la participation s'élevait à 18,3%, un chiffre déjà en baisse de 5 points par rapport à 2014 à la même heure. 

Dans le Rhône, le taux de participation à 17 heures est de 35,3%, il était de 16,6% à 12h.

En 2014 à Lyon, pour comparaison le taux de participation était de 53,6%, de 61,8% en 2008 et de 49,1% en 2001.
  

Le mode d'emploi à Lyon


Pour la première fois les électeurs lyonnais vont voter deux fois : une fois pour les municipales à Lyon, et une autre fois pour choisir la présidence de la Métropole de Lyon.


Qui sera le nouveau maire de Lyon ? Les résultats du premier tour, dimanche 15 mars, ne seront connus que tard dans la soirée, vers 22 heures, peut-être même plus. Quels sont les enjeux du scrutin?

La Mairie de Lyon, comment ça marche ?

Le conseil municipal élit en son sein le maire, qui est chargé de préparer et  d’appliquer les décisions du conseil.

La ville de Lyon est divisée en 9 arrondissements (depuis 1852).

Dans chacun des arrondissements siège un conseil d'arrondissement, avec à sa tête le maire d’arrondissement. 

Chaque conseil d'arrondissement est élu au suffrage universel direct, en même temps que le conseil municipal. Les mairies d'arrondissement ne lèvent pas d'impôts, mais répartissent les crédits qui leur sont délégués par la  mairie de Lyon.

On compte au conseil municipal de Lyon 73 membres.


Les listes présentes

9 listes se présentent pour ce scrutin

Yann Cucherat (LREM) - Un temps d’avance
Etienne Blanc (LR) - Bleu Blanc Lyon
Grégory Doucet (EELV) - Maintenant Lyon pour tous
Georges Képénékian (LREM diss) - Respirations
Sandrine Runel (PS-PCF-Générations) - Vivons vraiment Lyon
Nathalie Perrin-Gilbert (Divers Gauche soutenue par LFI) - Lyon en commun
Agnès Marion (RN) - Pour l’amour de Lyon
Denis Broliquier (Les Centristes) - Positivons Lyon
Lutte Ouvrière présente des listes dans 6 arrondissements


Les grands thèmes de l’élection

La  mobilité du quotidien : le vélo, star de la campagne

Depuis 15 ans, le vélo prend de plus en plus de place dans les déplacements des Lyonnais : le compteur affiche une augmentation de 370% du trafic vélo depuis 10 ans. Ce chiffre augmente de 15% chaque année. Il y aurait 870 km de pistes cyclables.

Le velo’v et ses 350 stations accentue bien-sûr cette tendance depuis 2005.  Lyon serait-elle, ou va-t-elle devenir, la capitale du vélo ? Pour l’OMS, Lyon reste l'une des villes les plus polluées de France selon une étude publiée en juillet dernier. 


Des logements toujours plus chers

Les prix de l’immobilier se sont envolés, faisant de Lyon la troisième ville la plus chère de France en 2018 (seloger.com), alors qu’elle était classée au 11ème rang en 1997. 

Certes, Paris se situe loin devant, mais il faut compter à Lyon près de 4.500 euros le mètre carré en moyenne pour un achat.

Les transports en commun

Depuis plusieurs années le Sytral renforce les dessertes en bus, tramway et métro. La ligne B du métro doit rejoindre Saint-Genis-Laval en 2023. La ligne E doit être étendue.

Moins de bouchon lyonnais ?

En 2015, Lyon était la 2e ville la plus embouteillée de France, selon l'Inrix. Elle se classe au 5ème rang désormais. 

Retrouvez le détail des résultats du 1er tour des Municipales à Lyon
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections