Visibilité LGBTQI+ : pourquoi Lyon repeint 4 passages piétons aux couleurs de l'arc-en-ciel

La mairie du 7e arrondissement de Lyon va inaugurer, le 7 juin prochain, quatre passages piétons colorés dans le quartier de la Guillotière, dans le centre-ville.

Des couleurs pour relayer les luttes. Quatre passages piétons arc-en-ciel seront inaugurés le 7 juin prochain dans le quartier de la Guillotière, dans le 7e arrondissement de Lyon, en soutien aux causes LGBTQI+.

"Une immense fierté"

Ces passages piétons seront dévoilés à la veille de la marche des fiertés de Lyon, mais resteront en permanence à leurs nouveaux emplacements, à l'angle des rue Pasteur et Bonald. C'est la mairie du 7e arrondissement qui lance cette initiative, en lien avec le bar Livestation, dont se réjouissent les responsables : "c'est avec une immense fierté qu'on accueille les premiers passages piétons arc-en-ciel permanents de Lyon aux portes du Livestation DIY", se félicite le compte du bar sur instagram. "Douze années de lutte pour la visibilité, la tolérance, l'inclusivité, le combat pour les personnes LGBTQI+, et ce n'est pas fini !" D'autres actions sont en effet prévues à l'occasion du mois des fiertés : l'installation du drapeau LGBTQIA+ sur le fronton de la mairie, un exposition "Egalité/banalité", ou encore la mise en place de 124 panneaux « Lyon célèbre le mois des fiertés » qui vont apparaître dans tous les arrondissements et sur les grilles de l'hôtel de Ville.

Réactions contrastées

Sur les réseaux sociaux, de nombreuses réactions ont fait suite à cette annonce. Des internautes mettent en causes les priorités de la mairie, ou craignent que ces passages piétons ne soient dégradés, dans le quartier populaire de la guillotière. D'autres s'indignent de cette opération, comme l'élue LR du 3e arrondissement, Béatrice de Montille, qui considère que « les passages piétons ne sont pas des gadgets militants », sur le réseau X.

De son côté, la mairie met en avant un symbole «de tolérance (…) parce que l'égalité des genres sur l'espace public ne se limite pas à la quinzaine des fiertés».

Une pratique courante

La coloration de passages piétons est devenue récurrente, pratiquée de façon provisoire ou permamente au sein de nombreuses villes françaises (comme Bordeaux ou Paris) et étrangères (comme Bruxelles, Londres ou New-York)... Dans la métropole de Lyon, Villeurbanne avait installé un passage arc-en-ciel provisoire, en 2022, dans le quartier des Gratte-Ciel. 

Mais régulièrement, ces initiatives donnent lieu à des contestations et à des actes de vandalismes. A Paris, des opposants à un marquage au sol réalisé en 2019 dans le quartier du Marais avaient saisi le tribunal administratif pour tenter de les faire supprimer. Un recours qu'ils ont finalement perdu face à la municipalité. Ces passages piétons avaient été dégradés ou tagués avec des slogans homophobes à plusieurs reprises. 

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité