Le nombre de personnes âgées pourrait doubler dans le Nouveau Rhône d’ici 2050

En 2015, hors agglomération lyonnaise, un habitant du Rhône sur douze était âgé de 75 ans et plus, soit 37 700 seniors. Selon l'INSEE, en 35 ans, ce nombre devrait doubler avec l’arrivée aux grands âges des baby-boomers. Charge aux pouvoirs publics, notamment, d'anticiper leurs besoins.
Illustration. Dans un EHPAD en novembre 2015
Illustration. Dans un EHPAD en novembre 2015 © France3 Ra
Le Rhône (territoire de compétence du Conseil départemental du Rhône) est l’un des départements les plus jeunes de la région, à un niveau proche de la Métropole de Lyon, de l’Isère et de l’Ain. Cela ne l'empêchera pas de voir doubler sa population de seniors d'ici 2050.

Estimer et localiser ces évolutions est indispensables pour envisager les politiques publiques sanitaires et sociales qui seront nécessaires aux seniors (adaptation de l’offre, accompagnement des personnes âgées dépendantes …). D'où cette étude réalisée par l'INSEE en partenariat avec le Conseil départemental du Rhône.


Des seniors plutôt périurbains...

Le vieillissement de la population poursuit la tendance déjà constatée depuis une vingtaine d’années. Mais la répartition des seniors sur le territoire du Rhône pourrait ne pas être la même en 2050 qu’aujourd’hui : les actifs actuels, seniors de demain, étant plutôt installés dans les territoires périurbains.

Les personnes âgées dépendantes devraient également être plus nombreuses en 2050. D'après les chiffres dont dispose l'INSEE-Auvergne-Rhône-Alpes, en 2015, un senior rhodanien sur trois vivait seul dans son logement et plus d’un sur dix en institution. C’est légèrement plus qu’en Auvergne-Rhône-Alpes. L’équipement en hébergement médicalisé est en effet plus élevé dans le Rhône.


... maintenus à domicile

D’ici 2050, en prolongeant les tendances actuelles, le nombre de seniors résidant en EHPAD augmenterait de 50 %. Il progresserait donc moins vite que le nombre total de seniors. La part de seniors vivant en institution diminuerait ainsi légèrement en 35 ans, une évolution conforme au contexte actuel de maintien croissant des personnes âgées à domicile.

En 2015,  dans le Rhône, peu de personnes âgées étaient éloignées des principaux services de la vie courante. Le temps moyen d’accès s’élèvant à 3,4 minutes en voiture. La partie nord-ouest du territoire notamment, avec la présence des monts du Beaujolais, est plus rurale et excentrée.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
démographie société génération senior