Sur un air pacifique d'orgue de barbarie...

Depuis le début des années 80, c'est devenu un classique de la fin de l'été au pays des Pierres Dorées : le festival des orgues de Barbarie du village d'Oingt, a fait le plein ce week end. On vient de partout pour tourner les manivelles ou fredonner de vieux airs. Sans se lasser.

A Oingt, village d'art, il est un moment à ne pas rater : le premier week-end de septembre qui correspond au festival des orgues de Barbarie. Et ça fait juste trente-six ans que ça dure ! Dans le village, c'est une fête. Des airs sortent de toutes les ruelles, et souvent des chants qui les accompagnent, côté tourneurs et bien souvent du côté des visiteurs qui ont des mélodies plein la tête. 



Pianos mécaniques, limonaires et autres orgues de Barbarie, ils sont plus de 20 000 à venir les écouter. Qu'ils soient anciens, relookés ou carrément portables pour ceux qui les embarquent avec eux de l'autre côté du monde.

Balade un brin nostagique dans les rues d'Oingt avec Sylvie Boschiero et Sylvie Adam :


©France 3 Rhône-Alpes

 

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité