Vaulx-en-Velin (Rhône): des espoirs de renouveau 30 ans après les révoltes du Mas-du-Taureau

Il y a trente ans éclataient les révoltes du Mas-du-Taureau à Vaulx-en-Velin. Depuis 1990, les promesses de métamorphose et les plans de rénovation se sont succédés. Si le cadre de vie a changé, la ville est partagée entre sentiment de relégation et espoirs de renouveau. 

Le Mas-du-Taureau (Vaulx-en-Velin) octobre 2020 à gauche - octobre 1990 à droite
Le Mas-du-Taureau (Vaulx-en-Velin) octobre 2020 à gauche - octobre 1990 à droite © S.Goldstein-F3 Aura/PHOTOPQR/LE PROGRES
Dans la nuit du 6 au 7 octobre 1990, un jeune motard, Thomas Claudio, meurt dans un accident de la circulation avec un véhicule de la police. Eclatent alors des révoltes qui cristallisent un profond malaise ancré sur ce territoire de la banlieue lyonnaise. 

Des voitures sont incendiées, des magasins pillés et brûlés dans la cité du Mas-du-Taureau, et de violents affrontements opposent les jeunes aux forces de l'ordre. 
Pour la première fois en France, des voitures brûlées attirent la lumière sur ce qui depuis reste considéré comme "le problème des banlieues".
A Vaulx-en-Velin, depuis trente ans, les promesses de changement se sont succédé entretenant souvent une certaine désillusion. 

Pourtant cette commune à l'Est de Lyon est le théâtre d'un des plus grands chantiers de rénovation urbaine de France. Entré dans une nouvelle phase, le  projet de rénovation du Mas-du-Taureau dessine un autre visage à ce quartier auquel de nombreux habitants sont attachés. 
 

Il y a des immeubles neufs partout, pas trop hauts, avec des espaces verts,... le changement ici, ça crève les yeux !

affirme, sourire aux lèvres, Zineb Ben Fraj, habitante du quartier depuis onze ans. 

"J'espère que ces projets vont attirer de nouvelles populations" poursuit-elle, "le but c'est que les gens se disent: il fait bon vivre à Vaulx-en-Velin, la ville a beaucoup d'atouts mais on sent toujours comme une coupure avec les autres communes." 

Un tiers des habitants sous le seuil de pauvreté 

Municipalité parmi les plus jeunes et les plus pauvres de France, Vaulx-en-Velin souffre toujours d'une mauvaise image qui lui colle à la peau.
Malgré les améliorations du bâti, un tiers des habitants vivent en-dessous du seuil de pauvreté (source Insee 2017)  et 36,2 % des 15-24 ans sont au chômage. 

"Ce renouvellement n'est pas la solution miracle. Ce n'est qu'une partie de la reconstruction de ce quartier" tempère Jaafar Greinch, directeur du centre social du Grand Vire, avant d'ajouter : "l'autre partie se travaillera avec les associations, les forces de l'ordre, les pouvoirs publics". 

Désenclaver la ville : une promesse depuis 40 ans 

Un des principaux enjeux d'avenir sera celui du Tramway qui pourrait desservir le quartier. Hélène Geoffroy, la maire de la commune, s'engage fermement :"le métro nous était promis en 1977 au Mas- du-Taureau et en 2020 toujours rien.  Alors aujourd’hui, nous portons le projet du tram car c’est une question de justice." 

Selon Hélène Geoffroy, il s'agit "d'une injustice profonde.
Pendant longtemps nous nous sommes demandé, si la non connexion était liée au fait que les habitants du centre-ville ne voulaient pas voir arriver les habitants de Vaulx-en-Velin. Aujourd’hui notre métropole a besoin de son Est-lyonnais et Vaulx-en-Velin d'être vraiment intégrée dans la métropole."


30 ans après les révoltes qui attiraient l'attention sur ces inégalités sociales et territoriales, les questions d'insécurité restent au coeur du débat.
" J’ai multiplié par cinq les effectifs de police municipale et je ne dis pas qu’il n'y a pas une problématique de sécurité" admet la maire, "c’est un enjeu majeur car si on ne règle pas les problèmes de tranquillité publique on ne réglera pas le problème de la ville".

Un quartier achevé d'ici 10 ans ? 

De nouveaux équipements publics doivent accompagner la transition du quartier : nouvelle médiathèque, deux écoles rénovées, de nouveaux commerces.... "et d’ici 10 ans le quartier sera enfin achevé", assure l'élue.
Les habitants sont nombreux à attendre des changements structurels notamment en termes d'emploi et d'accès aux services publics.
A Vaulx-en-Velin, l'histoire se poursuit depuis trente ans entre des promesses et des espoirs d'habitants qui aujourd'hui, aspirent à être acteurs du changement.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers société urbanisme aménagement du territoire environnement