• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Voeux du Préfet du Rhône à la presse : le point sur les grands dossiers de 2019

Le préfet s'est exprimé devant la presse, qualifiée par lui de "pilier essentiel du débat démocratique". / © Laure Crozat, F3RA
Le préfet s'est exprimé devant la presse, qualifiée par lui de "pilier essentiel du débat démocratique". / © Laure Crozat, F3RA

Pascal Mailhos, préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes et du Rhône, a présenté ce lundi à Lyon, ses voeux à la presse. L'occasion de l'interroger sur ses priorités pour l'année. Au menu : les alternatives à l'A45, l'équilibre des territoires, et... la Fraternité, une valeur qui lui tient à coeur.

Par Sandra Méallier

L'accompagnement du "grand débat national", lancé par le président de la République le 15 janvier, apparaît comme le dossier brûlant de ce début d'année pour le Préfet du Rhône. Il entend s'assurer de son bon déroulement et du succès de cette démarche participative.

Plus localement, des enjeux propres à notre territoire seront à l'agenda de Pascal Mailhos, en 2019. Le dynamisme de notre région est tiré par les grands centres urbains. Pour autant, il souhaite préserver un équilibre entre les métropoles et les zones rurales, grâce à un maillage de centres-bourgs qui restent vivants. 

Cela passe par une meilleure répartition des activités économiques et un travail sur les mobilités. Les questions de transports sont essentielles tant pour les villes surchagées que pour les secteurs isolés.
 
Interview Préfet du Rhône 1
Pascal Mailhos souhaite veiller à l'équilibre des territoires entre les métropoles régionales et les territoires ruraux. - F3RA - Alexandra marie / Laure Crozat

Au chapitre des déplacements, le projet d'A45 a été définitivement enterré en 2018. Longtemps prévu comme une alternative à l'A47 - liaison entre Saint-Etienne et Lyon - cette autoroute ne devrait jamais voir le jour. Les raisons de ce renoncement sont principalement environnementales, mais les difficultés de circulation entre les deux villes restent d'actualité.

Le préfet Mailhos a donc annoncé une enquête auprès des riverains concernés afin de préciser leurs besoins. L'objectif : proposer dès le mois d'avril des propositions d'alternatives à la solution autoroutière. Parmi les pistes : le renforcement des transports en commun, et notamment des liaisons ferrovaires, et des travaux d'amélioration de l'A47. 
 
Interview Préfet du Rhône 2
Sur la question de la liaison entre Lyon et Saint-etienne à la suite de l'abandon du projet d'A45, le préfet souhaite partir des besoins des usagers pour faire des propositions. - F3RA - Alexandra Marie / Laure Crozat

Autre péoccupation du Préfet de Région : la Fraternité. Il fait de la promotion de cette valeur républicaine une priorité. Au quotidien, un système de tutorat pourrait être mis en place dans les administrations afin d'accompagner des publics vulnérables

A l'instar de ce qu'il avait mis en place en Occitanie - la région où il était précédemment en poste - Pascal Mailhos souhaite aussi instaurer une "Journée de la Fraternité". Prévue au printemps, elle devrait réunir de nombreux associatifs, avec pour objectif d'encourager les citoyens à l'engagement. Il s'agirait ainsi de créer du lien social, de cultiver le vivre ensemble.
 
Interview Préfet du Rhône 3
Pascal Mailhos entend organiser, au printemps, une journée de la Fraternité pour encourgaer le vivre ensemble. - F3RA - Alexandra Marie / Laure Crozat

 

Sur le même sujet

Bébés sans bras, la piste de l'eau

Les + Lus