La route de secours du Chambon entre Isère et Hautes-Alpes redonne du souffle aux habitants de La Grave

Voilà 48 heures que la route de secours, le long du lac du Chambon, a pris du service, et que l'on peut désormais rallier l'Isère depuis les Hautes-Alpes, et vice-versa. De part et d'autre, on souffle, et la vie économique frémit de nouveau dans le petit village de La Grave.

Reportage vidéo. "La petite route", c'est ainsi que certains la surnomment déjà, avec une certaine tendresse. Il faut dire qu'ils l'ont attendue... depuis le mois d'avril, depuis l'effondrement du tunnel du Chambon qui a provoqué la coupure brutale du cordon ombilical entre Isère et Hautes-Alpes.

Depuis son ouverture, des frémissements se font déjà sentir. Dans les salles des auberges et des restaurants, les tables de nouveau se garnissent. Les professionnels respirent un peu, eux qui en moyenne ont vu s'effondrer leur chiffre d'affaires de 40%, voire plus. Désormais ils "reprennent vie mais espèrent que les dispositifs financiers mis en place pour les aider vont perdurer, le temps qu'ils puissent se relever".

Reportage de Marion Feutry & Vincent Habran
Intervenants : Jean-Michel Germanaz, Gérant d'un hotel restaurant; Philippe Raybaudi, Porte parole du collectif du Chambon

 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité