Saint-Domingue : journée décisive pour Bruno Odos et Pascal Fauret ?

Les avocats de la défense des quatre Français accusés de trafic de drogue en République Dominicaine, dont les deux pilotes rhônalpins Bruno Odos et Pascal Fauret, ont demandé la relaxe de leurs clients mercredi 12 août.  

(archives)
(archives) © AFP

Les quatre Français jugés à Saint-Domingue depuis début juin, dont les pilotes d'avion Pascal Fauret et Bruno Odos, ont été arrêtés dans la nuit du 19 au 20 mars 2013 à bord d'un Falcon 50 sur le point de décoller de l'aéroport de Punta Cana, dans lequel se trouvaient plusieurs valises contenant 680 kilos de cocaïne. Les deux pilotes nient avoir eu connaissance de la cargaison de l'appareil.

Les quatre Français, accusés de former, avec leurs coaccusés dominicains membres de différents organes de sécurité publique ou aéroportuaire, un réseau international de trafiquants de drogue, encourent 20 ans de prison. Une peine réclamée par l'accusation. Le verdict pourrait être rendu aujourd'hui...
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
affaire air cocaïne justice société