• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

A Saint-Marcellin en Isère, Métalpes est en voie de liquidation judiciaire

Comme une stèle à l'entrée de l'usine
Comme une stèle à l'entrée de l'usine

A Saint-Marcellin, en Isère, la société Métalpes devrait bientôt mettre la clé sous la porte. L'ancienne usine Normabarre doit faire l'objet d'une liquidation judiciaire. Cette entreprise de tôleries et de connexions électriques avait pourtant à son actif un savoir-faire mondialement reconnu.

Par France 3 Alpes

Quand à Dubaï la plus haute tour du monde s'illumine, c'est notamment grâce aux centaines de mètres de canalisations électriques qui l'équipent. Ce matériel high tech a été conçu et fabriqué à 6500 km de là, à Saint-Marcellin, chez Métalpes, il y a des dizaines d'années. Aujourd'hui, les quais de livraison sont désertés par les poids lourds. Plus de trace, ou presque, d'un savoir-faire mondialement reconnu.

En 2007, pourtant, l'entreprise était en parfaite santé économique. Son propriétaire, Schneider-Electric, décidait alors de la vendre au Stéphanois GMD, mais après avoir délocalisé le coeur d'activité en Europe de l'Est. Oubliés les engagements de fournir à l'entreprise de nouveaux marchés. Les commandes chutent, le chiffre d'affaires aussi. Aujourd'hui, Métalpes est en redressement avant une liquidation qui pourrait intervenir mi-octobre. 51 salariés devraient se retrouver sur le tapis.   

DMCloud:112631
Métalpes

La direction n'a pas souhaité répondre, ce 4 octobre, aux questions de France 3 Alpes.

A lire aussi

Sur le même sujet

Lyon : l'histoire du tunnel de Fourvière

Les + Lus