Accident sur la VRU de Chambéry: Un poids lourd transportant des produits chlorés se couche sur la chaussée

Ce jeudi 7 novembre, vers 16h20, un camion s'est couché sur la Voie Rapide Urbaine de Chambéry. Le conducteur n'a été que légèrement blessé mais le poids lourd transportant des fûts de produits chlorés, la cargaison était à manier avec prudence. Des automobilistes ont été incommodées.

© Marion Feutry - France 3 Alpes

Afficher Accident poids lourd sur une carte plus grandeLe conducteur du poids lourd a visiblement perdu le contrôle de son véhicule dans un virage de la VRU, à hauteur de la bretelle d'accès à l'A 43, dans le sens Grenoble-Aix. Le camion s'est littéralement couché sur le flanc droit. Il transportait des fûts de produits chlorés. Sous le choc, certains se sont ouverts et se sont répandus sur la chaussée.

Une trentaine d'automobilistes, qui se trouvaient autour du camion, ont été incommodés. Six, dont le conducteur du poids lourd, originaire du Rhône, ont dû être hospitalisés pour des intoxications légères (toux, yeux qui pleurent).

durée de la vidéo: 01 min 37
Accident sur la VRU de Chambéry

Juste après les faits, ces automobilistes ont été évacués à pied et leurs voitures sont restés sur place. Il aura fallu plusieurs heures pour les dégager et, dans la nuit, une société de dépotage est intervenu pour vider les fûts éventrés, opération préalable au relevage du camion. 

Le nettoyage des lieux a terminé vers 4 heures du matin. 

© Marion Feutry - France 3 Alpes
© Marion Feutry - France 3 Alpes
© Marion Feutry - France 3 Alpes
© Marion Feutry - France 3 Alpes
© Marion Feutry - France 3 Alpes
© Marion Feutry - France 3 Alpes

Circulation très perturbée


Evidemment, l'événement a engendré de gros bouchons dans l'agglomération de Chambéry, à l'heure de pointe. Le centre de la capitale de Savoie, vers lequel les voitures était déviées, est resté paralysé pendant près de trois heures.

Non loin de l'accident, le Chambéry Savoie Handball jouait ce jeudi soir au Phare. Les spectateurs bloqués dans les embouteillages n'ont pu accéder à la salle. Les tribunes sont restés vides. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter