Cet article date de plus de 3 ans

Albertville : les témoins de l'Occupation à la rencontre des élèves savoyards

La 13e édition des chemins de la mémoire était organisée ce mardi à Albertville. Plus de 2000 élèves de toute la Savoie ont pu y rencontrer des témoins directs de l'Occupation pour échanger.
Andrée Imberti était écolière à Ugine sous l'Occupation
Andrée Imberti était écolière à Ugine sous l'Occupation © Grégory Lespinasse
Ils étaient enfants sous l’Occupation et racontent aujourd’hui leurs souvenirs de la guerre à d’autres enfants. Andrée Imberti était écolière à Ugine en 1944. Elle évoque aujourd’hui les traumatismes du passé aux élèves savoyards.

Comme elle, de nombreux témoins de cette époque douloureuse viennent raconter leurs souvenirs lors des chemins de la mémoire à Albertville.

Un parcours du souvenir pour des enfants qui découvrent ce qu’ont vécu, il y a 70 ans, des jeunes témoins qui étaient alors à peine plus âgés qu’eux.


L’événement, qui a réuni près de 2500 personnes, rassemble des témoins directs dans différents ateliers pédagogiques pour expliquer le quotidien de cette période au jeune public.


La guerre vue par de jeunes yeux


Les élèves présents ce mardi ont travaillé toute l’année sur une bande dessinée intitulée "Les Enfants de la Résistance", qui raconte le quotidien des enfants sous l’Occupation.

Un ouvrage de vulgarisation, selon les auteurs, adapté aux jeunes lecteurs et suffisamment précis pour faire un vrai travail de mémoire.




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
seconde guerre mondiale histoire sorties et loisirs