Disparue depuis 28 heures en montagne, une traileuse retrouvée vivante après une chute en Savoie

La jeune femme de 30 ans a été signalée disparue ce dimanche et retrouvée vivante après 28 heures de recherches dans le secteur de La Plagne, en Savoie. En hypothermie et polytraumatisée, elle a été héliportée vers le CHU de Grenoble dans un état grave.

Une traileuse de 30 ans, signalée disparue dans le secteur de La Plagne, a été retrouvée vivante après 28 heures de recherches. La jeune femme était partie de son domicile de Montalbert (Savoie) aux alentours de 7h15 ce dimanche 28 janvier pour aller courir en montagne.

Ses proches, restés sans nouvelles d'elle, ont alerté la gendarmerie qui a lancé une opération de recherches sur le terrain d'une vingtaine de militaires du PGHM et du groupe montagne de la gendarmerie (GMG) de Savoie.

"Après 28 heures de recherches et l'engagement de plus de 50 gendarmes accompagnés d’une trentaine de bénévoles, la jeune femme d’une trentaine d’années a été retrouvée vivante et consciente, en hypothermie et polytraumatisée, dans un secteur montagneux, difficile d’accès et escarpé", annoncent ce lundi 29 janvier la procureure de la République d'Albertville, Anne Gaches, et le groupement de gendarmerie départementale de la Savoie dans un communiqué commun.

Héliportée dans un état grave

La trentenaire a été retrouvée vers 12h40 par une équipe de recherches du PGHM, peu après la découverte d'effets personnels lui appartenant dans le secteur du bois Croizelin. Un dispositif de secours en montagne, commandé par le PGHM et composé de pisteurs, de secouristes, d’un médecin du Smur et de l’hélicoptère du Secours aérien français a été déployé pour "médicaliser" la victime. Elle a été héliportée dans un état grave, peu avant 14 heures, vers le CHU de Grenoble.

Selon les premiers éléments de l'enquête, la jeune femme aurait chuté "seule, dans une portion raide et verglacée de son itinéraire de course". Les recherches ont été menées au sol, avec l'appui de deux chiens de pistage, et par les airs avec l’hélicoptère Choucas 73 de la section aérienne de gendarmerie de Modane (Savoie). Un appel à témoins, largement relayé, avait été diffusé sur les réseaux sociaux ce lundi pour alerter sur la disparition de la jeune femme.