Aux Arcs (Savoie), le Père Geoffroy confesse ses fidèles sur les pistes de ski

Il appelle ça le "ski dating". Le Père Geoffroy skie d'une station à une autre, conversant avec ses paroissiens et, parfois, des touristes un peu surpris.

Par Quentin Vasseur

On pourrait dire que le Père Geoffroy skie comme un dieu, mais ce serait blasphémer. Le prêtre n'est en tout cas pas seulement venu aux Arcs (Savoie) pour profiter de la neige : avec le "ski dating", il transporte son église hors des pistes.

L'amour de Dieu est présent partour, qu'on soit en vacances, qu'on soit au travail.


"L'objectif, il est très sérieux, très profond, c'est de se dire que l'amour de Dieu est présent partout, qu'on soit en vacances, qu'on soit au travail", explique le prêtre. "Il y a quelque chose qui manque certainement à notre église, c'est cette visibilité."

Pas de prêches, mais des confessions, parfois, au détour d'une conversation sur la vie et la foi. Un évangélisme sur piste qui reste bien perçu, passée la surprise initiale. "C'est un peu différent de ce qu'on voit d'habitude et de la messe qu'on a l'habitude de voir", confie Nicolas Pire. "C'est toujours... rigolo."


Le Père Geoffroy confesse ses fidèles sur les pistes de ski
Intervenants: Père Geoffroy Genin; Michel Delaparte vacancier lyonnais; Nicolas Pire, Vacancier Belge - Pauline Alleau, Franck Ceroni et Cindy Miclo

Ce vendredi aux Arcs, la semaine prochaine à Val d'Isère... comme un pèlerinage, le Père Geoffroy sillonne les stations à sa manière. Se sentirait-on plus proche de Dieu à 2.000 mètres d'altitude ?

A lire aussi

Sur le même sujet

L'Université Grenoble Alpes veut provisoirement héberger les migrants dans d'anciens locaux

Près de chez vous

Les + Lus