A Chambéry, premier jour du procès en appel de José Evangelista

Jean-Luc Thiebaut a été retrouvé mort dans un sous-bois / © France 3 Alpes
Jean-Luc Thiebaut a été retrouvé mort dans un sous-bois / © France 3 Alpes

Ouverture ce mardi 6 février devant les Assises de la Savoie du procès en appel de José Evangelista. Ce haut-savoyard comparaît pour le meurtre de l'amant de sa femme. Il nie toujours être impliqué dans cet assassinat. Malgré les indices qui l'accablent.

Par Jean-Christophe Pain

José Marta Evangelista a-t-il tué l'amant de sa femme ? Condamné pour assassinat à 20 ans de réclusion en première instance, il comparaît en appel depuis ce matin devant la cour d'Assises de la Savoie. Malgré de nombreux éléments à charge, ce père de famille de 51 ans, ancien conseiller municipal de Saint-Jean-de-Tholome en Haute-Savoie, clame toujours son innocence.

Jean-Luc Thiébaut a été assassiné dans la nuit du 27 au 28 mai 2014. Son corps a été retrouvé un mois plus tard dans un bois à quelques centaines de mètres du domicile de l'accusé. Sa famille attend beaucoup de ce second procès.

Mais les premiers mots de l'accusé indiquent qu'il n'a pas changé de défense. "On m'accuse d'un meurtre mais je n'y suis pour rien" a-t-il dit. Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité. 

 

Sur le même sujet

Un village du Cantal privé de téléphone et d’internet depuis deux mois

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés