Covid-19 : le parc des expositions de Chambéry transformé en centre géant de vaccination

Chambéry accueille depuis mardi matin un grand centre de vaccination au sein de son parc des expositions. Il doit permettre d'injecter plusieurs centaines, voire un millier de doses par jour.

Le nouveau vaccinodrome géant doit permettre d'injecter 700 doses par jour en "régime de croisière"
Le nouveau vaccinodrome géant doit permettre d'injecter 700 doses par jour en "régime de croisière" © FTV.

Feu vert à Chambéry mardi 6 avril pour l'ouverture d'un nouveau centre de vaccination au sein du parc des expositions. Plus de 2 200 m² dédiés au fonctionnement d'un vaccinodrome géant dans la métropole savoyarde. En régime de croisière, il doit permettre d'injecter 700 doses par jour.

Les premiers flacons de vaccin Pfizer ont été acheminés et des dizaines de patients prioritaires, âgés de plus de 70 ans sans comorbidités, ont pu recevoir leur injection. Le docteur Ombeline Filipo, médecin à Chambéry, est membre du dispositif. Et souvent, elle doit faire face aux inquiétudes face au vaccin AstraZeneca.

"On rassure les gens en leur expliquant que tout vaccin, tout médicament a des effets indésirables et que des études de pharmacovigilance sont en cours, explique-t-elle. Pour l'instant, le vaccin a été restreint pour les personnes de plus de 50 ans puisqu'on s'est rendu compte que les effets indésirables touchaient les personnes plus jeunes."

 

Une personne sur sept vaccinée dans la région

Coordonné par le Service départemental d'incendie et de secours (Sdis), en lien avec la préfecture de la Savoie et l'Agence régionale de santé, ce centre doit contribuer à accélérer la cadence de la vaccination. En Auvergne-Rhône-Alpes, près d'une personne sur sept a reçu au moins une dose, signe que la campagne avance malgré les difficultés d'approvisionnement.

Grand Chambéry et le Conseil départemental vont prendre à leur charge une partie des frais de fonctionnement, soit "plusieurs centaines de milliers d'euros" sur plusieurs mois, écrivent-ils dans un communiqué. Un autre centre de vaccination était déjà déployé au Manège à Chambéry. Son activité va se poursuivre encore pour au moins deux semaines.

"Si ce centre peut fonctionner, c'est aussi et surtout grâce aux personnels médicaux et paramédicaux, retraités et actifs, qui se mobilisent au quotidien pour assurer la vaccination", rappelle l'agglomération. Dans le centre du parc des expositions, la cadence des injections pourra aller jusqu'à 1 000 par jour en cas de besoin.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société vaccins - covid-19