Savoie : la mort d'un skieur italien de 40 ans emporté par une avalanche

Mercredi 13 janvier, un skieur a été emporté par une avalanche sur le domaine skiable de Courchevel. Son corps n’a été retrouvé que le lendemain par les secouristes.

Le skieur a été retrouvé mort au niveau du domaine skiable de Courchevel, qui est moins sécurisé à cause de la fermeture des remontées mécaniques (image d'illustration).
Le skieur a été retrouvé mort au niveau du domaine skiable de Courchevel, qui est moins sécurisé à cause de la fermeture des remontées mécaniques (image d'illustration). © Alexis Sciard/IP3 PRESS/MAXPPP

Le manteau neigeux instable a fait une nouvelle victime dans les Alpes. Jeudi 14 janvier, le corps d’un homme de 40 ans a été retrouvé enseveli sous la neige sur le domaine skiable de Courchevel.

Le père de famille, qui était parti faire du ski de randonnée la veille, n’était pas allé chercher son enfant à la sortie de son entraînement de ski. Inquiète, c’est sa famille qui a donné l’alerte.

Jusque tard dans la nuit, des recherches ont été engagées, en vain, par les secouristes du Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne (PGHM) et les services des pistes de Courchevel. Les opérations de secours ont repris à l’aube, et c’est là qu’un membre du PGHM a repéré un ski qui sortait de la neige. La victime, ensevelie par une avalanche, a été retrouvée décédée.

Selon nos confrères du Dauphiné Libéré, il s’agissait d’un moniteur de ski indépendant italien, qui logeait sur la commune de Brides-les-Bains.

 

Un risque d'avalanche très élevé 

Une enquête judiciaire a été ouverte par le parquet d’Albertville pour déterminer les circonstances de l’accident.

Patrice Ribes, chef d’escadron aux commandes du PGHM de Savoie, alerte une nouvelle fois les skieurs sur les forts risques d’avalanche, au niveau 4 selon Météo France : "On a eu des chutes de neige assez conséquentes, posées en altitude avec du vent mais aussi sur l’ancien manteau neigeux, déjà instable, précise-t-il. On appelle tous les skieurs à la plus grande prudence et à ne pas s’aventurer sur des pentes trop soutenues". Et de conclure : "avec la fermeture des remontées mécaniques, les domaines skiables ne sont pas sécurisés comme habituellement. Il faut donc être très prudent partout".

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ski sport avalanche montagne faits divers