La coopérative fruitière de Flumet, indispensable groupement d'agriculteurs en Savoie, fête ses 50 ans

La fruitière de Flumet, basée dans le Val d'Arly (Savoie), fête ses 50 ans d'existence. / © G.L. / France 3 Alpes
La fruitière de Flumet, basée dans le Val d'Arly (Savoie), fête ses 50 ans d'existence. / © G.L. / France 3 Alpes

Fondée par une poignée de visionnaires, la fruitière de Flumet a fêté ses 50 ans ce dimanche. La coopérative, qui fournit parmi les meilleurs fromages en Savoie, a permis le maintien de l'agriculture de montagne quand ce secteur était mis en péril.

Par M.D. avec Grégory Lespinasse

La coopérative fruitière de Flumet, basée dans le Val d'Arly (Savoie), a soufflé ses 50 bougies. Fondée en 1969 par une poignée de visionnaires qui constataient le déclin de l'agriculture de montagne, elle fournit aujourd'hui parmi les meilleurs fromages de la vallée. Un demi-siècle d'existence célébré dimanche 6 octobre au sein de cette coopérative qui a permis le maintien d'une agriculture de montagne.

Beignets de pommes de terre, bugnes : pour marquer l'occasion, les incontournables spécialités savoyardes étaient de sortie. Et comme chaque année, le concours agricole a rythmé la journée avec ses iconiques vaches laitières qui font la fierté de la vallée.
 

"On regarde leur morphologie, comment elles ont grandi, leur profondeur, c'est-à-dire leur capacité d'ingestion, si elles ont de bonnes pattes pour avoir une bonne aptitude à la marche, liste Eric Bouchex, éleveur à Flumet. Il y a un tas de critères, et on attache beaucoup d'importance à la qualité des mamelles sur les vaches à lait, puisque ça va influencer la qualité du lait."

 

90 agriculteurs sur 26 communes


Le lait, c'est l'autre or blanc qui a permis de sauver le territoire. En 1969, face au déclin de l'agriculture de montagne, quelques producteurs ont eu l'idée de créer une coopérative pour, ensemble, valoriser leurs produits. "Produire le lait c'est une chose, faire du fromage c'en est une autre, et après il faut les valoriser, explique Philippe Bouchard, directeur de la fruitière Val d'Arly Savoie Mont-Blanc. Nos consommateurs nous rappellent à chaque fois qu'ils veulent travailler avec nous puisqu'ils veulent de l'identité, ils veulent du direct producteur."

Cinquante ans plus tard, la petite coopérative qui employait seulement quelques salariés à l'origine compte 70 personnes dans ses rangs et fédère 90 agriculteurs sur 26 communes. Ensemble, ils défendent un lait de qualité et produisent des fromages qui bénéficient de plusieurs appellation d'origine protégée (AOP). "Le lait est valorisé, mais il faut aussi comprendre qu'on fabrique un produit plus cher que dans la vallée", note Daniel Grosset, président de la fruitière Val d'Arly Savoie Mont-Blanc.

"Mais c'est quand même intéressant d'avoir cette AOP parce-que autrement, ici en montagne, on est morts", ajoute-t-il. Dans le Val d'Arly, la solidarité mise en place il y a maintenant 50 ans a permis de sauver l'authenticité de ce territoire, parfois surnommé le petit Tyrol français.
 
La fruitière de Flumet, qui a permis le maintien de l'agriculture de montagne, fête ses 50 ans

 

Sur le même sujet

Football féminin : Jean-Michel Aulas souhaite investir aux USA et en Chine

Les + Lus