Coronavirus : des pizzas dans un distributeur, la solution trouvée en Savoie pendant le confinement

Alors que tous les restaurants étaient fermés pendant le confinement, Laurent Raimondo, champion du monde de pizzas, n'a pas cessé son activité. En Savoie, ses clients ont pu continuer à déguster ses créations grâce à deux distributeurs automatiques.

 Les pizzas se conservent 3 jours, entre 1 et 3 degrés. Le consommateur peut récupérer la pizza froide, mais peut également la faire chauffer dans le distributeur.
Les pizzas se conservent 3 jours, entre 1 et 3 degrés. Le consommateur peut récupérer la pizza froide, mais peut également la faire chauffer dans le distributeur. © Claudine Longhi-Bernard

"La pizza m'a toujours inspiré : le toucher, le travail de la pâte, la création dans l'association des différents ingrédients." C'est donc tout naturellement, qu'après avoir fait ses classes en extra dans la restauration, Laurent Raimondo se spécialise dans la fabrication de pizzas.


En 2013, il s'installe en Savoie, à Lépin-le-Lac, sur les bords du lac d'Aiguebellette. Il fait vivre "La Diligence" en famille, avec son épouse, son fils et sa fille. On vient pour découvrir et déguster les pizzas bien sûr, - 30 différentes à la carte - mais aussi pour Laurent, un personnage haut en couleurs, un vrai pizzaïolo !

Champion du Monde avec sept catégories de pizzas en juin 2017, il devient, en octobre, Super Champion du Monde avec 13 catégories ! Depuis 2018, c'est en juge international que Laurent Raimondo continue les concours, surtout la Coupe du Monde à Rome. Il est aussi formateur agréé au centre de formation "Pizzaïolo Riviera Française" de Menton.


Le 14 mars... et après


"Tout allait bien quand, samedi soir, à minuit, tout le monde dehors ! J'ai dû fermer mon établissement. Au début, j'ai pensé que c'était l'affaire de quelques jours. Jamais je n'aurais imaginé une telle pandémie... et un confinement qui durerait deux mois ! Les frigos et la cave étaient pleins !". Heureusement pour Laurent Raimondo, la vente à emporter restait autorisée et le pizzaïolo pratiquait déjà ce style de consommation.

Au-delà de la vente à emporter au restaurant, deux distributeurs, de fabrication française, baptisés "Chef ' Ziolo",  peuvent, en effet, répondre à la demande 7 jours sur 7 et 24h sur 24. Un premier, installé dans le village voisin de La Bridoire, affiche une capacité de 64 pizzas et 4 choix. Le deuxième, installé, lui, à Novalaise, est un distributeur double capacité : il propose 132 pizzas avec 8 choix.
 

Comme au restaurant

 

Les pizzas sont préparées, cuites, puis refroidies au restaurant. Elles sont d'un diamètre légèrement plus petit pour s'adapter aux boîtes du distributeur. Elles se conservent 3 jours, entre 1 et 3 degrés. Le consommateur peut récupérer la pizza froide, mais peut également la faire chauffer dans le distributeur.

Le succès est immédiat. Tous les soirs, Laurent Raimondo remplace ce qui a été consommé : "Il y a une rotation des pizzas... Je n'ai pas de perte". Cela dit, avec le restaurant fermé, le confinement a tout de même amputé son chiffre d'affaire de 50%.

Depuis le 2 juin, la Diligence a rouvert ses portes avec une nouvelle organisation : "J'ai transformé le hall d'entrée (où se trouvait le bar), en salle. Avec la terrasse et la salle existante, j'arrive à servir 110 couverts, en respectant les distances de sécurité sanitaire". Mais Laurent n'est pas tout à fait serein : "Les clients reviennent, mais timidement. Ils sont craintifs... et avec l'été, ils voudront tous manger en terrasse... et ce ne sera pas possible".


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gastronomie coronavirus/covid-19 santé société déconfinement consommation économie insolite