La CRS Alpes appelle à la prudence après l’avalanche meurtrière de Bonneval-sur-Arc en Savoie

Les secouristes de la CRS Alpes appellent les adeptes de la montagne à la prudence après l’avalanche qui a coûté la vie à trois personnes ce mardi 9 mai 2017 à Bonneval-sur-Arc, en Savoie. Les risques sont importants après les fortes chutes de neige de ces derniers jours.

L'avalanche s'est produite en fin de matinée ce mardi 9 mai dans le secteur de l'Albaron, en Haute-Maurienne, non loin de la frontière italienne.

Les trois victimes, un guide et un couple d’amis, tous âgés d'une trentaine d'années et originaires de la région, randonnaient vers le col du Greffier quand ils ont été emportés.

Cinq CRS, dont un maître-chien d'avalanche, et un médecin du SMUR ont participé aux secours. A leur arrivée, ils n’ont pu que constater le décès des trois skieurs.



Hier déjà, un groupe de cinq surfeurs de randonnée avait été victime d’une avalanche dans l’Aiguille des Glaciers, en Savoie. Mais ils ont eu plus de chance. L’avalanche ne les a pas ensevelis.

Cependant, "l'un d'eux a été victime d'une entorse et son évacuation a pris huit heures par voie terrestre", a déploré le Brigadier-chef Duboft de la Compagnie Républicaine de Sécurité de Modane, qui appelle les adeptes de la montagne à "la prudence".

"Il faut tenir compte des conditions météo, il a beaucoup neigé la semaine dernière et les conditions restent avalancheuses à certains endroits" a-t-il précisé.

Par ailleurs, ce n'est pas la première avalanche meurtrière de la saison en Savoie. Le 7 mars, trois surfeurs néerlandais, âgés de 21 à 26 ans, avaient trouvé la mort dans une avalanche, alors qu'ils évoluaient en hors-piste à Valfréjus.



 

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité