Du ski alpin au nordique, une nouvelle passion pour le champion olympique Franck Piccard

© Frédéric Lefrançois / France 3 Alpes
© Frédéric Lefrançois / France 3 Alpes

Franck Piccard, champion olympique de Super G en 1988, a laissé la vitesse derrière lui pour passer en mode ski de fond. L'ancien alpin ne jure plus que par le nordique, qu'il pratique pour le plaisir mais aussi en compétition. 

Par TD

Franck Piccard pour ceux qui ne le connaîtraient pas, est le premier champion olympique de super-G de l'histoire en 1988 à Calgary, et à ce jour le seul champion français de la discipline. 

Pour lui les jeux sont faits depuis longtemps côté sportif , et plus récemment côté glisse. Désormais le champion Olympique de super G en pince uniquement pour le ski de fond. "La vitesse me manque" confie-t-il. "Ca fait partie de mes gènes, mais il y a un temps pour tout"

Une passion qu'il partage sur internet et dans un livre. Il y raconte ses sorties, dans un mélange de style libre et classique qui a trouvé un public bien au-delà du petit monde du ski. "Certaines personnes me découvrent avec le livre" s'amuse-t-il. 

Franck Piccard continue donc à écrire son histoire loin de l'alpin puisque c'est le nordique qui a pris la main, mais de ces années passées il reste encore quelques traces, l'esprit de compétition en fait partie. 

Pendant sa carrière au top niveau, le skieur  a toujours été obsédé par des formats de compétitions où le centième est roi, où la course ne dure qu'un bref instant. Maintenant qu'il s'est converti au ski de fond, il découvre une nouvelle façon de voir passer le temps.

De l'alpin au nordique, il n'y a finalement qu'un pas que Franck Piccard ne regrette pas d'avoir franchi, car pour lui peu importe la largeur du patin, pourvu qu'on est du plaisir à la fin. 

Reportage Frédéric Lefrançois, Grégory Lespinasse, Laetitia Di Bin :  
Le ski de fond, nouvelle passion de Franck Piccard

Sur le même sujet

Les + Lus