Encore une attaque de vautours à Saint-Julien-Montdenis en Savoie

2 génisses tuées par les vautours en l'espace de 10 jours : les éleveurs de Saint-Julien-Montdenis "ne savent plus quoi faire"

Photo d'archive France 3 Alpes. Le 28 juin dernier, des vautours s'en étaient pris à un troupeau dans le Trièves
Photo d'archive France 3 Alpes. Le 28 juin dernier, des vautours s'en étaient pris à un troupeau dans le Trièves © Gérard Joubert

" Nous ne savons plus quoi faire, nous ne pouvons pas passer notre temps à surveiller les alpages!"  les éleveurs du lieu-dit Fondorsol à Saint-Julien Montdenis sont désolés et désarmés. Leur troupeau a été attaqué à 2 reprises en l'espace de 10 jours à peine. Ils ont perdu 2 génisses de leur troupeau, mortes sous les coups des vautours.
Ce 12 juillet, c'est le maire de la commune qui les a alertés.
Le 6 juillet dernier déjà, ce sont des vététistes qui avaient raconté avoir assisté, impuissants, à l'attaque d'une génisse par une cinquantaine de vautours en Savoie. 
Alertés, les propriétaires qui faisaient les foins tout près n'avaient rien pu faire pour sauver la bête, que les rapaces ont isolée du troupeau. La petite génisse de 2 ans était en pension en alpage, La Direction Départementale des Territoires de Savoie a été saisie. 


Le 28 juin dernier déjà, en Isère, une vache et son veau avaient été attaqués dans une ferme du Trièves. Les responsables de l'attaque n'avaient pas été formellement identifiés mais de forts soupçons pèsent sur les vautours.

Ce phénomène inquiète les professionnels, mais les surprend aussi. Les vautours qui sont des charognards ne s'en prennent habituellement qu'aux carcasses d'animaux morts.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement montagne animaux