• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Enfant pris dans une avalanche à la Plagne : la Gendarmerie félicite Gétro et son maître pour ce sauvetage “miraculeux”

Gétro, le chien d'avalanche qui a secouru l'enfant enseveli à La Plagne / © Gendarmerie de la Savoie
Gétro, le chien d'avalanche qui a secouru l'enfant enseveli à La Plagne / © Gendarmerie de la Savoie

Ils sont les héros du jour. Ce jeudi 27 décembre 2018, la Gendarmerie de la Savoie salue la prouesse de l'un de ses binômes de secouristes : l'adjudant Chovin et son chien Gétro. Ils ont sauvé tous deux un adolescent pris dans une avalanche à la Plagne. L'enfant est resté 40 minutes sous la neige.

Par Aurélie Massait


Des centaines de "partages" et autant de "likes". Le message publié ce matin par la Gendarmerie de la Savoie sur les réseaux sociaux n'en finit pas de faire réagir les internautes.

Il rend hommage à Raphaël Chovin et son chien malinois Gétro, le duo qui a porté secours hier à la Plagne à un garçon de 12 ans emporté par une coulée de neige dans le secteur du Rochu.

L'adolescent est resté enseveli 40 minutes avant d'être retrouvé conscient, préservé par une poche d'air qui s'est formée sous la neige.
 

"Bravo à ce binôme" peut-on lire dans ce bref communiqué. "Retrouver une personne vivante sans détecteur de victimes d'avalanches après 15 minutes sous la neige, relève du miracle !".
 

Ce sauvetage, c'est en fait la validation de pas moins de 7 années de travail en commun. Entre le chien et l'homme. C'est même la première fois que Gétro le Malinois, retrouve une victime vivante. Un événement plutôt rare. 

Les effluves d'un corps mettent en effet en moyenne, une demi heure, pour franchir un mètre de neige. Or, on sait qu'au bout d'un quart d'heure d'enfouissement, une victime d'avalanche a déjà perdu 90% de ses chances de survie.

Le temps passé sous la neige, 40 minutes, l'importance de la cassure, 450 mètres de large sur 1 mètre 20 de haut. Dans ce secours, tout est impressionnant et surprenant.
 
La coulée de La Plagne
La coulée de La Plagne

Y compris la faible épaisseur de neige, 50 centimètres, qui recouvrait le garçon, retrouvé au pied de la coulée, 250 mètres plus bas.

En Savoie, on compte 5 équipes cynophiles, chez les gendarmes et CRS. Les services des pistes des stations ont également des maître chien, 64 au total sur le département.
 
Gétro le héros de La Plagne
Intervenants : Adjudant Raphael Chovin Maître chien PGHM Savoie, Major Laurent Colliaut PGHM Savoie, Capitaine Patrice Ribes Commandant PGHM Savoie Reportage : C. Deville, F. Pasquette, P. Maillard

L'enfant faisait partie d'un groupe de sept personnes, vivant à Londres et en vacances à Champagny-en-Vanoise. Toutes évoluaient en hors piste sans aucun équipement prévu à cet effet. 

En s'élançant en premier dans la pente, le jeune skieur a déclenché l'avalanche.

Il se trouve aujourd'hui toujours hospitalisé au CHU de Grenoble où son état est jugé "stable" par les médecins".

Pour les professionnels, ce secours hors-norme doit rappeler l'obligation de porter sur soi un Détecteur de Victimes d'Avalanche, et de respecter les mesures de prudence, en hors-piste.  

Tous les pratiquants n'auront peut-être pas la chance qu'a eu ce garçon.






 

A lire aussi

Sur le même sujet

Clermont-Ferrand : les adoptions de chiens en hausse pendant les fêtes

Les + Lus