Fermeture des thermes de Brides-les-Bains (Savoie) : la Région promet une aide de 1,5 million d'euros aux commerçants

L'établissement thermal de Brides-les-Bains (Savoie) est fermé depuis mi-avril à cause d'une bactérie. / © Anne Chovet / MAXPPP
L'établissement thermal de Brides-les-Bains (Savoie) est fermé depuis mi-avril à cause d'une bactérie. / © Anne Chovet / MAXPPP

Au cours de sa visite en Savoie, Laurent Wauquiez s'est arrêté à Brides-les-Bains jeudi avec une nouvelle qui a redonné espoir aux commerçants. La station, dont les thermes sont fermés depuis mi-avril à cause d'une bactérie, bénéficiera d'un plan d'aide de la Région pour faire face aux mois à venir.

Par M.D. avec Aurore Dupont

Hôteliers, restaurateurs, commerçants... Les professionnels du tourisme tirent la sonnette d'alarme depuis plusieurs mois à Brides-les-Bains (Savoie). A cause de la fermeture des thermes en avril, leur activité a été drastiquement impactée tout l'été. L'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (UMIH) avait interpellé le gouvernement pour lui demander une aide d'urgence.
 

Les professionnels ont maintenant le sentiment d'avoir été entendus. Jeudi 5 septembre, ils étaient réunis pour évoquer leurs difficultés suite à la fermeture de l'établissement thermal. Après un moment d'échange, Laurent Wauquiez a annoncé une série de mesures incluant le déblocage prochain de 1,5 million d'euros pour leur venir en aide.

"On va mettre en place un fond d'urgence qu'on va travailler avec la mairie et le département, a assuré le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Il permettra de mettre en place des aides, de faire des reports de trésorerie mais aussi de repartir à l'offensive sur l'image de Brides-les-Bains, du thermalisme. Pas uniquement subir."

 

Espoir pour mars 2020


Ce projet de travail sur l'image a beaucoup séduit les professionnels, qui sont aussi inquiets de l'impact d'un tel arrêt d'activité sur leur clientèle. "Demain, le projet c'est de pouvoir travailler sur un produit commercial pour reconsidérer nos clients et recapter les prospects pour qu'on puisse ouvrir en mars 2020 avec Brides-les-Bains comme étant la plus belle station au monde", espère Bruno Pideil, hôtelier et représentant du collectif Objectif saison Brides 2020.
 

Fernando Rodriguez, lui, gère un salon de thé dans la station. Il a repris son commerce au moment où les thermes annonçaient leur fermeture et a pu limiter les pertes financières grâce à la clientèle touristique et en faisant l'impasse sur les embauches prévues : "On a bien travaillé au début mais fin août, ça a été brutal, explique le commerçant. On a ressenti la rentrée scolaire, il y a quelques curistes qui viennent à La Léchère mais c'est vraiment une poignée, très peu de personnes. Ca va être très compliqué, surtout au mois d'octobre."

Septembre et octobre sont les mois les plus importants pour Brides-les-Bains. La clientèle des thermes conventionnés représente environ 70% de l'activité des hôtels et commerces sur cette période. Tous espèrent limiter la casse grâce à la saison d'hiver et l'arrivée des skieurs. Ils comptent sur la réouverture des thermes dès mars 2020.

 

Sur le même sujet

Salon du Livre de Royat-Chamalières (Puy-de-Dôme)

Les + Lus