L'équipe cycliste AG2R La Mondiale (Savoie) “s'auto-suspend” pour le Dauphiné

Vincent Lavenu, directeur sportif de l'équipe AG2R La Mondiale, à Paris le 23/01/2007 / © AFP Photo/ Franck Fife
Vincent Lavenu, directeur sportif de l'équipe AG2R La Mondiale, à Paris le 23/01/2007 / © AFP Photo/ Franck Fife

L'équipe AG2R La Mondiale a décidé mardi 21 mai de s'auto-suspendre pour le Critérium du Dauphiné pour respecter les règles du Mouvement pour un cyclisme crédible (MPCC) après le contrôle antidopage positif de son coureur Sylvain Georges sur le Tour d'Italie.

Par France 3 Alpes Avec l'Agence France Presse

"C'est un coup dur pour les coureurs, la direction sportive, les partenaires de l'équipe", a déclaré le responsable de la formation française, Vincent Lavenu, l'un des membres fondateurs du MPCC.

Les règles de ce mouvement, qui se situe en pointe de l'antidopage et va au-delà de ce que prévoit le règlement de l'Union cycliste internationale (UCI), fixe une auto-suspension d'une semaine en cas de deuxième contrôle antidopage positif en moins de douze mois, quel que soit le produit incriminé.

L'équipe française a enregistré le cas positif de Sylvain Georges, pour une substance légère (un veinotonique vendu sans ordonnance), après celui du Français Steve Houanard l'an passé.

"L'équipe reste droite dans ses bottes, elle assume ses engagements vis-à-vis du MPCC et de la lutte antidopage même si ce n'est pas facile et si l'on est très pénalisé", a expliqué Vincent Lavenu. "On respecte les règles telles qu'elles sont écrites. Il y a eu faute et tout le monde est pénalisé".


"Absent pour la première fois en 22 ans..."


Le Critérium du Dauphiné, qui sert de répétition générale avant le Tour de France au ra lieu du 2 au 9 juin prochain. Il se dispute dans la région où est basée la formation française, dont le siège est à La Motte-Servolex en Savoie.


"Le Dauphiné est une épreuve importante pour nous, c'est la première fois en 22 ans que nous n'y serons pas", a relevé Vincent Lavenu, accablé.
Romain Bardet notamment devait prendre part à la course organisée par ASO.

La décision de l'équipe AG2R La Mondiale est une "première", en application du règlement interne du MPCC.

Sylvain Georges a été contrôlé positif (heptaminol) pendant le Giro, à l'occasion de la 7e étape, qu'il avait terminée le 10 mai à 95e place, à plus de huit minutes du vainqueur.

Le coureur de l'équipe AG2R La Mondiale avait quitté la course, mercredi dernier, après l'annonce de ce résultat.

L'heptaminol, une substance présente dans les veinotoniques et utilisée pour améliorer la circulation sanguine, figure sur la liste des produits interdits, bien qu'il soit vendu sans ordonnance dans les pharmacies en France.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus