Cet article date de plus de 7 ans

La fête de la musique en canyon, dans le massif des Bauges (Savoie)

Pour les 10 ans du R.I.F, le rassemblement national des fédérations de canyoning, une fête de la musique était organisée au Pont du Diable, au coeur du massif des Bauges. Près de 150 participants ont découvert un parcours nocturne ponctué de scènes de théâtre, et de mini concerts en live. 

Etrange... vous avez dit étrange ?
Etrange... vous avez dit étrange ?
Chaque année, le R.I.F est une grande fête du canyoning qui attire des centaines de passionnés. Après la Réunion en 2012, c'est le massif des Bauges qui a été choisi pour accueillir la manifestation. Hasard du calendrier, le coup d'envoi du rassemblement a été donné ce 21 juin, jour de la fête de la musique.

Il n'en fallait pas plus pour exciter l'imagination des canyoneurs du cru. Une bande de copains d'enfance, qui se retrouvent autour de leur passion commune, depuis toujours. Certains sont devenus intermittents du spectacle, techniciens lumière du Théâtre d'Annecy, comédiens et trapézites de la Compagnie La Gueudaine, musiciens... Leur collectif, les LocauMot'iv, a pour l'occasion bâti un projet totalement fou. 

Pendant une semaine, ils ont installé un maillage complexe de câbles, de rampes d'éclairage, de cordes dans le canyon du pont du Diable. Pendant une semaine, ils ont campé sous les orages, et travaillé sans relâche.

Le résultat est surprenant, déjanté, exceptionnel.

Les participants ne savaient pas à quoi s'attendre...


Pour les 150 inscrits à la fête de la musique en canyon, la surprise a été de taille. Nombreux sont ceux qui ne s'attendaient pas à un tel spectacle. Une plongée dans l'inconnu, au coeur de la nuit noire, où le Pont du Diable s'est dévoilé peu à peu dans une explosion de sons et de lumières.

Le parc naturel régional, un écrin magnifique
Le parc naturel régional, un écrin magnifique

Dans la gorge étroite, au fil de l'eau, les canyoneurs ont été saisis par la beauté des jeux de couleurs. Une pluie d'étoiles a inondé les parois, les rifs de guitare ricochaient dans les grottes. Parfois les "rifteurs" levaient la tête, attirés par des sons venus d'ailleurs.

Sur les berges, quelques mètres plus haut, plusieurs scénettes les accompagnaient dans leur descente. Un trapèze flottant au-dessus d'un solo de guitare sur musique classique, un DJ perché dans les arbres, un duo électrique suspendu sous le Pont du Diable.

Quelques mètres en contrebas, fin du voyage... retour à la surface. Les participants ressortaient de la grotte, un peu sonnés.

Le "R.I.F. Canyon 2013" se tient jusqu'à dimanche 23 juin, au village de loisirs de Lescheraines et dans plusieurs canyons du massif des Bauges.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
fête de la musique culture sport