Savoie : il a construit un igloo à la manière des esquimaux pour y passer le jour de l'an

Fabien Salomon et sa famille ont réveillonné dans un igloo. / © Fabien Salomon
Fabien Salomon et sa famille ont réveillonné dans un igloo. / © Fabien Salomon

Fabien Salomon a décidé de construire un igloo à l'Arcossay, à 1 644 mètres d'altitude en Savoie, pour passer le réveillon du nouvel an avec sa famille. Mais pas de n'importe quelle façon : à la manière des esquimaux.

Par Victor Lengronne

Il a réalisé son rêve de gosse. Fabien Salomon a construit, en compagnie de se famille et d'amis, un igloo pour fêter l'année 2020. "J’ai toujours été passionné par les documentaires qui racontent ces expériences de construction d’igloo amateurs." Tout est parti d'une discussion avec sa compagne début décembre. Lui parle de février, elle lui propose de passer la réveillon du nouvel an dedans. Emballé par l'idée, le Savoyard de 35 ans, artisan plombier-chauffagiste, se lance.
 
Fabien Salomon et Sébastien Rivoira ont bâti de toutes pièces cet igloo. / © DR
Fabien Salomon et Sébastien Rivoira ont bâti de toutes pièces cet igloo. / © DR


Il commence par trouver le lieu : l'Arcossay, à 1 644 mètres d'altitude, au-dessus du col du Chaussy, en Savoie. Un endroit idéal, loin des remontées mécaniques, sur du terrain plat avec une vue à 360 degrés, qui respectait le cahier des charges.
 

3 jours, 50 heures de travail


Le plus important restait à bâtir : la confection de l'igloo, à partir du 29 décembre. Pas une mince affaire, d'autant que l'habitant de Saint-Jean-de-Maurienne voulait le construire "à la façon traditionnelle des esquimaux, en sciant des blocs de glace". Surtout en compagnie d'un de ses amis, accompagnateur en montagne, il a donc "ajusté à la main 107 blocs à la façon des inuïts" après que son compagnon d'aventure a tassé la neige pour qu'elle ait une certaine cohésion. Un total de 2 200 kilos !

Les deux hommes ont failli arrêter. "C'a été compliqué à la fin de la deuxième journée. J'ai passé une mauvaise nuit. Mais on a eu du mal à se dire qu'on n'y arriverait pas. On n'est pas du genre à lâcher." Et ils se sont remobilisés. Après trois jours et près de 50 heures de travail, l'igloo de 4 mètres de diamètre et de 2 mètres de hauteur était prêt le 31 décembre à accueillir la famille Salomon et ses amis.
 

Vin chaud et fondue savoyarde


31 décembre, le jour est arrivé. Fabien Salomon, son épouse, leurs deux enfants et deux couples d'amis ont décidé de passer un réveillon sportif. "Nous sommes montés en raquettes à la lueur des lampions" pour fêter la nouvelle année dans l'igloo autour d'un vin chaud et d'une fondue savoyarde. -4°C dehors, 0°C dans l'habitation. Pas de quoi les refroidir pour autant, ils ont passé la nuit dans l'igloo. Un souvenir qui devrait leur rester longtemps en mémoire. 
 
Fabien Salomon et sa famille sont montés "à la lueur des lampions" le 31 décembre. / © DR
Fabien Salomon et sa famille sont montés "à la lueur des lampions" le 31 décembre. / © DR


Depuis, il passe tous les deux-trois jours pour s'assurer que l'édifice tient. "Il n'a pas trop bougé", confie t-il. Selon cet adepte de sports outdoor en tout genre - kayak, parapente, etc. -, son igloo "fait maison" attire du public : 20 à 30 personnes par jour. Il pense installer très vite un livre d'or pour que les passants racontent leurs souvenirs. Et tenter de poursuivre cette parenthèse enchantée..
 
Ils ont partagé une fondue savoyarde à l'intérieur de l'igloo. / © DR
Ils ont partagé une fondue savoyarde à l'intérieur de l'igloo. / © DR

Sur le même sujet

Les + Lus