Savoie : les sages-femmes en grève illimitée à l'hôpital de Chambéry

Publié le
Écrit par AM
Illustration
Illustration © ALEXANDRE MARCHI / MAXPPP

Un grève illimitée à débuté le 19 octobre 2021 à la maternité de Chambéry. Les sages-femmes réclament de meilleures conditions de travail et une revalorisation de leurs salaires.

Les sages-femmes du centre hospitalier de Chambéry ont démarré mardi 19 octobre 2021 une grève illimitée pour alerter sur leurs conditions de travail et demander une revalorisation de leur métier.

"La situation des sages-femmes se détériore", peut-on lire dans un communiqué adressé à la presse par les représentants syndicaux CGT. "La profession n'attire plus les sages-femmes libérales, hospitalières et territoriales car les conditions d'exercice sont devenues trop difficiles".

Des avancées insuffisantes

S'ils reconnaissent que des avancées salariales ont été consenties récemment (100 euros nets de prime par mois et une augmentation de 100 euros bruts à partir de janvier 2022), ces professionnels les estiment insuffisantes.

Les sages-femmes réclament une revalorisation à la "réelle hauteur de leurs compétences" et "un statut médical en cohérence avec le code de la santé". Titulaires d'un diplôme BAC+5, elles peuvent en effet rédiger des ordonnances.

Elles souhaitent également que les décrets de périnatalité de 1989 soient révisés pour "prendre en charge les femmes dans des conditions décentes" et sont en cela soutenues par le Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français.

Elles sont à l'hôpital de Chambéry une soixantaine, très mobilisée mais réquisitionnées pour assurer les soins. Depuis le début de l'année, plusieurs mouvements nationaux ont déjà porté ces mêmes revendications après un Grenelle de la santé qui a déçu beaucoup de leurs espoirs.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.