Savoie : plus de 4 millions d'euros investis dans la reconversion de 6 friches

Six projets savoyards de reconversion de friches vont être soutenus financièrement par l’État à hauteur de 4,6 millions d'euros, dans le cadre du plan de relance, a annoncé la préfecture de Savoie, ce mercredi 2 juin.

Illustration. Plus de 4,6 millions d'euros vont être attribués à six projets savoyards dans le cadre de reconversion de friches.
Illustration. Plus de 4,6 millions d'euros vont être attribués à six projets savoyards dans le cadre de reconversion de friches. © Rémy Perrin/MaxPPP

Dans le cadre du plan de relance, plusieurs projets savoyards de reconversion de friches vont être soutenus financièrement par l’État, a annoncé la préfecture de Savoie ce mercredi 2 juin. Plus de 4,6 millions d'euros vont être attribués à six projets, qui tentent de redonner de la vitalité à certains terrains précédemment exploités et abandonnés par l'homme.

"La reconquête des friches constitue un enjeu majeur d'aménagement durable des territoires pour répondre aux objectifs de maîtrise de l'étalement urbain, de revitalisation urbaine", explique le communiqué de la préfecture.

En Savoie, les six projets de reconversion de friches représentent 63 000 mètres carrés cumulés pour un montant total de 4 663 869 euros d’aide financière de l’État :

"Redonner le sourire aux habitants"

Le projet de redynamisation économique de Modane-Fourneaux occupe une place importante de ce projet de relance, avec plus de 3 millions d'euros alloués sur les 4,6 millions : "C'est une bonne nouvelle, qui peut redonner le sourire aux habitants", se réjouit le maire de la commune, Jean-Claude Raffin.

"Il y a le chantier Lyon-Turin qui démarre et le tunnel passe en dessous de la commune. Si on ne s'était pas activé dès maintenant pour redynamiser le centre-ville, on aurait fini avec deux fois plus de friches d'ici dix ans", explique l'édile : "Nous avons un projet très ambitieux pour replacer Modane comme porte d'entrée de toute la Haute-Maurienne Vanoise, à la frontière avec l'Italie."

Une partie de cette subvention permettra à la ville de démolir une partie des friches de la SNCF : "On essaiera d'améliorer et d'aérer le secteur, de créer un vrai pôle d'échanges "multi-Modane" avec la gare routière et des ascenseurs valléens. On souhaite que ce quartier de Modane devienne touristique avec un certain nombre d'hébergements, comme des hôtels."

Sur ces six projets menés en Savoie, la "quasi-totalité" des investissements devrait être engagée dès 2021.

Au niveau national, 544 projets vont bénéficier d’une subvention au titre du "fonds friches" pour un montant total de près de 290 millions d’euros. Un second appel à projets pour la reconversion des friches devrait être lancé prochainement.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
urbanisme aménagement du territoire environnement