VIDEOS. Michael Schumacher a subi une nouvelle intervention

Publié le Mis à jour le

Ce mardi 31 décembre, l'équipe médicale du CHU de Grenoble a fait un nouveau point sur l'état de santé de Michael Schumacher. L'ex-pilote a subi une nouvelle intervention pour évacuer un hématome situé à gauche. Un hématome dans le cerveau lui-même. Le corps médical parle d'une légère amélioration.

"En fin d'après-midi, nous avons profité d'une amélioration transitoire de la pression intra-crânienne, et nous avons décidé, de manière collégiale, de l'évacuation d'un nouvel hématome", a expliqué le Professeur Payen du CHU de Grenoble. Michael Schumacher a donc été opéré une deuxième fois, lundi, vers 22 heures. Une opération qui aura duré deux heures. 


Pour autant, Jean-François Payen, chef du service de réanimation, a parlé d'un état "toujours fragile, critique"


Lors de cette conférence de presse, l'équipe médicale a expliqué que la première opération, dimanche, avait permis d'évacuer un hématome qui n'était pas à l'intérieur du cerveau et de pratiquer une craniectomie pour relâcher la pression intra-crânienne.

Cette fois, l'intervention a eu lieu à l'intérieur du cerveau pour évacuer un hématome "volumineux et facilement accessible", sur le côté gauche, a précisé le Professeur Gay qui a dirigé l'intervention. Les spécialistes ont profité d'une "fenêtre", d'une "amélioration transitoire" confirmée par un scanner pratiqué après avoir 'sorti' l'ex-pilote du service de réanimation, "sans courir de risques inutiles". 


Les heures à venir sont cruciales"


"Il y a d'autres lésions à l'intérieur du cerveau qu'il convient de surveiller heure par heure", a rappelé le Professeur Emmanuel Gay, mais "la situation est mieux contrôlée qu'hier", dixit Jean-François Payen. Michael Schumacher n"est pas hors de danger" (...) "on a gagné un peu de temps (...) les heures à venir sont cruciales". 

L'équipe médicale a admis ne pas avoir "baissé l'intensité thérapeutique" malgré cette opération, faisant comprendre que d'autres traitements sont encore possibles. 

A la question: le pronostic vital est-il toujours engagé?, le Professeur Gay a répondu: "on ne peut pas dire qu'il ne l'est pas (...) attention, il y a encore beaucoup de chemin."

Tirer des plans sur l'avenir, c'est stupide"


Présent au "titre d'ami" depuis dimanche au CHU de Grenoble, le chirurgien Gérard Saillant, qui dirige aujourd'hui l'Institut du cerveau et de la moelle épinière, a tenu à expliquer: "nous avons décidé de communiquer autour de signes factuels et objectifs, dans une totale transparence, mais il serait malhonnête de tirer des plans sur l'avenir, c'est stupide d'en parler."

Gérard Saillant a aussi rappelé que la femme de Michael Schumacher, Corinna, ses enfants, et le frère de 'Schumi', se trouvent toujours au chevet du grand champion. Son médecin allemand est également à Grenoble. C'est avec eux que le corps médical a décidé de cette deuxième opération.  
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité