Sécurité routière : départs en vacances sous haute surveillance des forces de l'ordre

Illustration de motards de la police / © AFP
Illustration de motards de la police / © AFP

Au matin du premier grand week-end des vacances, la circulation a commencé à se densifier, ce samedi matin, dans le sens nord-sud, en particulier dans la vallée du Rhône. Police et gendarmerie sont mobilisées pour inciter les automobilistes à la prudence. 

Par France 3 Alpes

Prudence et vigilance : tels sont les maîtres mots pour les automobilistes qui prennent la direction des vacances, en ce samedi de départs pour les congés ou pour le long week-end du 14 juillet. Suivez l'évolution de la situation sur le front des embouteillages sur le site de France 3 Rhône-Alpes

En fin de matinée, les principales difficultés touchaient le sud-est et la vallée du Rhône, avec notamment 52 km de bouchon sur l'A7 entre Chanas (Isère)
et Etoile-sur-Rhône (Drôme), d'après Bison Futé.

Dans les Alpes, le temps d'attente au péage du tunnel du Mont-Blanc, en direction de l'Italie, était d'une heure et demie.

 / ©

Il est conseille d'attendre dimanche pour prendre la route. Demain, la journée est classé verte sur tout le territoire.
En revanche, ce samedi est classé rouge dans le sens des départs. Malgré une circulation qui restera chargée, les difficultés devraient diminuer progressivement à partir du début de l'après-midi.

Dans la vallée du Rhône, les habituelles mesures de régulation de vitesse ont été mises en place sur certains tronçons, entre Vienne et Orange, dans le sens nord-sud.


15 000 gendarmes et policiers sont mobilisés, selon le ministre de l'intérieur Bernard Cazeneuve. Leur action sera destinée à lutter contre les excès de vitesse, les pertes d’attention au volant liées à la consommation d'alcool et de stupéfiants, ou par l'usage du téléphone portable. Policiers et gendarmes veilleront également au respect des règles de priorité, au port de la ceinture de sécurité à l’avant comme à l’arrière et aux équipements de sécurité, indique un communiqué de la préfecteure de Savoie. 

A l'échelle nationale, l’Observatoire interministériel de la sécurité routière a enregistré une hausse de 3,8% de la mortalité routière par rapport à juin 2013. Sur l’ensemble du premier semestre 2014, le nombre de tués sur les routes supérieur à celui du premier semestre 2013.

En Savoie, depuis le début de l'année, onze personnes ont perdu la vie sur la route. 57 000 véhicules sont attendus sur le réseau de routes nationales de la Savoie. Les usagers de la route doivent donc rester vigilants et prudents. 

Ces actions se poursuivront durant toute la période estivale et dans le cadre du plan départemental d'action de la sécurité routière.

Sur le même sujet

Les + Lus