Suisse: les espoirs de reprise du tourisme douchés par la météo

Le secteur du tourisme en Suisse s'attend à une saison d'été aussi mauvaise qu'en 2020 malgré un retour des touristes européens et des pays du Golfe, la météo douchant les espoirs de reprise, selon un premier bilan publié mardi par Suisse Tourisme.
Un hôtel à Gstaad, en Suisse.
Un hôtel à Gstaad, en Suisse. © Vincent Isore/MAXPPP

Il n’y a pas qu’en France que la météo a gâché les vacances. De l’autre côté de la frontière, chez nos voisins helvètes, l’herbe n’était pas plus verte, ni le ciel plus bleu…

Selon Suisse Tourisme, les professionnels du secteur s'attendent à des résultats inférieurs de 40% aux niveaux d'avant la pandémie de Covid-19. "Le temps extrêmement humide et froid" a jusqu'à présent "lourdement" pesé sur la fréquentation touristique, a expliqué dans un communiqué l’organisme chargé de la promotion du tourisme dans le pays alpin.

 

Une saison décevante

Les hôtels et autres formes d'hébergement s'attendent à un recul de 1% de leurs résultats par rapport à la haute saison d'été l'an passé, les prestataires pour les excursions à la journée et entrées dans les lieux touristiques tablant pour leur part sur une légère hausse de 1% grâce aux événements qui sont à nouveau possible et aux activités peu influencées par la météo, telles que les visites de musées.

Les conditions météorologiques ont en revanche affecté les activités de plein air et randonnées en montagne, a précisé Suisse Tourisme, qui a sondé les professionnels du secteur pour repérer les tendances à mi-parcours de la saison estivale.

L'an passé, les nuitées hôtelières avaient déjà chuté de 40% par rapport à 2019 durant la saison estivale. Le choc de la crise sanitaire sur le tourisme avait cependant été moindre qu'initialement redouté grâce aux vacanciers suisses, partis à la découverte d'autres régions et sentiers de montagne, ce qui avait limité la casse face à l'absence de touristes étrangers.

 

Le retour timide des touristes

Si les vacanciers suisses restent les plus nombreux durant la saison d'été 2021, les professionnels du tourisme constatent cependant un retour des touristes allemands, français, italiens et du Benelux, certains notant aussi la présence de touristes américains, mais aussi des pays du Golfe. Les touristes asiatiques restent cependant les grands absents. 

Les prévisions sont cependant "modérément optimistes" pour septembre et octobre, relève Suisse Tourisme, les hôteliers espérant une augmentation des séminaires et de banquets si la situation sanitaire ne se dégrade pas.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
suisse international covid-19 santé société tourisme économie