• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Suppression de postes dans les services municipaux de Grenoble : signature d'un accord de méthode

Ce mardi 22 novembre, la CFDT et la CFTC ont signé un accord de méthode pour "accompagner" le plan de suppression d'environ 150 postes dans les services de proximité de Grenoble. 

Par Françoise Guais

La mairie avait proposé cet accord de méthode à tous les syndicats : seules la CFDT et  la CFTC ont accepté de le signer. Pas de gaité de coeur mais avec l'idée d'accompagner les foncrionnaires concernés par le projet de suppression de postes de la mairie.

Reportage de Cédric Lepoittevin et Franck Céroni
services municipaux de grenoblz
Intervenants :Philippe Caulineau ,secrétaire départemental de la CFDT; Maud Tavel ,adjointe au personnel, mairie de Grenoble

150 postes concernés


Bibliothèques, centres sociaux ou antennes de mairie : d'ici 2018, 150 postes pourraient disparaitre dans ces services de proximité. La municipalité justifie ce plan par la nécessité de réaliser 14 millions d'économies du fait de la baisse des dotations de l'état. Un retour progressif à l'équilibre budgétaire est espéré d'ici deux ans.


Deux bibliothèques déjà fermées, celle de l'Alliance dans le collimateur


Depuis quelques mois, les fermetures de services ont déjà commencé. Les bibliothèques Hauquelin et Prémol ont baissé le rideau. Celle de l'Alliance est en sursis.Ce mercredi 23 novembre, le collectif "Touchez pas à nos bibliothèques" a donné une conférence de presse devant l'établissement, une pétition aurait déjà recueilli 2000 signatures. 

Reportage de Céline Cerrano et Gilles Ragris

bibliothèque de l'alliance
Intervenants : Delphine Beyssier, enseignante école Elysée Chatin; Palmyre Meloni, mamie lectrice à Lire et Faire Lire; Philippe Candegabe, FO


S'ils comprennent les contraintes budgétaires municipales, les membres du collectif dénoncent une décision de fermeture arbitraire et sans concertation. Ils attendent que la municipalité valide la pétition citoyenne rédigée pour le maintien de l'Alliance, afin de la proposer à la signature des Grenoblois, puis de la défendre devant le Conseil Municipal.

Opposée au plan de sauvegarde global de la municipalité, l'intersyndicale FO SUD CGT soutient le mouvement


 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Simone l'élue

Les + Lus