Cet article date de plus de 6 ans

Un nouveau syndicat chez les guides de montagne dans les Alpes

Deux guides de haute montagne viennent de créer le SIM (Syndicat Interprofessionnel de la Montagne). Il met fin au monopole du syndicat historique, le SNGM, crée après guerre.

Yannick Valençant et Françoise Gendarme, tous deux guides de haute montagne, viennent de créer un nouveau syndicat de guides : le Syndicat Interprofessionnel de la Montagne. Il va venir se confronter au SNGM (Syndicat National des Guides de Montagne), crée en 1946.

Le lyonnais et la chambérienne affirment qu'il n'y a chez eux aucune rancoeur, quand bien même ils ont été écartés du SNGM dont ils étaient membres. Françoise Gendarme a même été la première femme à en être présidente de 2007 à 2009.

Ils dénoncent, toutefois, certaines pratiques du syndicat historique (le SNGM fait d'ailleurs actuellement l'objet d'une enquête à Chambéry pour surfacturation d'assurance). Et ils  affirment vouloir accueillir défendre l'ensemble des pratiquants de la montagne et pas uniquement les guides.
 

Reportage d'Aurélie Massait et Frédéric Pasquette
durée de la vidéo: 02 min 17
Création du SIM, Syndicat de guides de montagne





Poursuivre votre lecture sur ces sujets
montagne