• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Vichy : mort du négationniste Robert Faurisson

Robert Faurisson est décédé à Vichy à l'âge de 89 ans (sur la photo, au tribunal de Paris le 21 juin 2016) / © MAXPPP /T. Larret
Robert Faurisson est décédé à Vichy à l'âge de 89 ans (sur la photo, au tribunal de Paris le 21 juin 2016) / © MAXPPP /T. Larret

L’ex-universitaire Robert Faurisson est mort à Vichy (Allier) dimanche 21 octobre à l'âge de 89 ans. Ancien professeur de lettres entre 1955 et 1969 dans plusieurs lycées auvergnats, il était connu pour ses déclarations antisémites remettant en cause l'existence des chambres à gaz et la Shoah.

Par Yann Fournier-Passard

L’ancien universitaire et enseignant Robert Faurisson est décédé à Vichy (Allier) dimanche 21 octobre 2018 à l'âge de 89 ans, d'une crise cardiaque selon sa famille (AFP).

Connu pour ses déclarations antisémites remettant en cause l'existence de la Shoah, il devait comparaître jeudi 25 octobre au tribunal correctionnel de Cusset pour avoir contesté sur son blog en 2013 et 2014 l'existence de la chambre à gaz du camp de concentration de Natzweiler-Struthof (Bas-Rhin). Il avait déjà été condamné à de multiples reprises par la justice pour contestation de crimes contre l'humanité et incitation à la haine raciale depuis les années 1980, affirmant que les chambres à gaz étaient un "mensonge historique".

La fondation pour la mémoire de la Shoah a réagi immédiatement sur Twitter en craignant que les "thèses immondes" de Robert Faurisson lui survivent en l'assimilant à un "faussaire de l'histoire".

"Un faussaire de l'histoire"

 

Décrit dans un article de la journaliste du Monde Ariane Chemin paru en 2012 comme un "menteur professionnel", un "falsificateur" et un "faussaire de l'histoire", il a perdu son procès en diffamation le 6 juin 2017 : la 17e chambre correctionnelle de Paris avait alors rappelé "l'absence de caractère scientifique de ses travaux".

Né à Shepperton en 1929, il était professeur de lettres de 1955 à 1969 dans plusieurs lycées auvergnats, au lycée Blaise-Pascal d'Ambert et au lycée des Célestins à Vichy, avant de rejoindre le lycée Blaise-Pascal de Clermont-Ferrand.

Sur le même sujet

Béatrice Van Oost Directrice des centres examens de santé CPAM du Rhône

Les + Lus