Vidéo. La Suisse a augmenté le rythme de vaccination grâce à une campagne incitative

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Alpes avec afp
Semaine de la vaccination en Suisse, avec des lots...à gagner, au tirage au sort
Semaine de la vaccination en Suisse, avec des lots...à gagner, au tirage au sort © Ingrid Pernet Duparc France 3 Alpes

La Suisse, qui affronte comme ses voisins une nouvelle vague de la pandémie de coronavirus, a réussi à accélérer le rythme de vaccination grâce à une campagne incitative, selon les chiffres du ministère de la Santé publiés ce lundi 15 novembre

Lancée à grand renforts de publicités, la "semaine de la vaccination" organisée du 8 au 14 novembre a permis d'augmenter de 38% le nombre d'injections par rapport à la semaine précédente, selon ces chiffres relayés par l'agence de presse nationale ATS. Sur l'ensemble de la Suisse, 104.689 doses ont été injectées, contre 76.108 la semaine précédente.

Des cadeaux "au tirage au sort" pour les primo-vaccinés


Unités mobiles de vaccination, concerts gratuits où il était aussi possible de recevoir une injection et mobilisation de personnalités semblent donc avoir convaincu une partie des réticents à franchir le pas, mais le taux de vaccination du pays reste relativement bas par rapport aux pays d'Europe occidentale. 

 Au 15 novembre, seulement 65% de la population était entièrement vaccinée alors que le nombre d'infections a quadruplé depuis mi-octobre et que les autorités craignent de voir les hôpitaux débordés.La situation est contrastée entre les régions.

Dans le petit canton d'Appenzell Rhodes-Intérieures (nord-est), qui affiche le taux de vaccination le plus faible du pays avec 54%, 76 personnes ont reçu une dose, trois fois plus que la semaine précédente.Dans des cantons plus peuplés, le nombre de nouveaux vaccinés a plus que doublé mais reste en-deçà de ce qu'espéraient les autorités.


Les opposants à la vaccination ou au pass sanitaire, qui étaient encore environ 2.500 à manifester samedi à Genève selon la police, auraient par ailleurs réussi à saboter un concert de promotion de la campagne, selon la presse suisse.

Une provocation qui a mis Guy Parmelin, le président de la Confédération suisse, en colère. "Si vraiment c'est comme ça, j'ai envie de citer M. Prunelle dans (la bande dessinée, NDLR) Gaston Lagaffe, qui, après une énième gaffe, dit: 'Vous avez bientôt fini avec vos clowneries? Et je laisse le L pour rester poli'", a-t-il lancé durant un point de presse. Dimanche, dans un entretien à l'hebdomadaire NZZ am Sonntag, il a reconnu qu'il faudrait peut-être accepter que les réfractaires ne se fassent pas vacciner et "limiter les dégâts et promouvoir d'autres mesures", comme des doses de rappel.


Quelque 10.900 personnes sont mortes du Covid-19 en Suisse depuis le début de la pandémie, sur une population de 8,6 millions de personnes.
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.