Vigilance orange neige-verglas, trafic perturbé : à quoi s'attendre dans les Alpes ?

Météo France a placé l’Isère, la Savoie et la Haute-Savoie en vigilance orange "neige-verglas" ce jeudi 18 janvier. Des chutes de neige sont attendues sur les différents massifs. Les départements du Puy-de-Dôme, du Cantal, de la Loire et de la Haute-Loire sont aussi concernés par une vigilance orange.

Après la région parisienne et le nord de la France, l'Isère, la Savoie et la Haute-Savoie sont aussi entrées en vigilance orange "neige-verglas" à partir de ce jeudi 18 janvier, dans l'après-midi et dans la soirée. La "masse d'air froide" à l'origine de la baisse des températures arrive dans le centre de la France, explique Denis Roy, responsable du centre Météo France des Alpes du Nord.

Des chutes de neige sont attendues jusqu'à quinze centimètres dans les massifs du Vercors et de la Chartreuse. Le service météorologique alerte sur les conditions de circulation "difficiles" dans ces départements, mais aussi dans le Puy-de-Dôme, le Cantal, la Loire et la Haute-Loire, également en vigilance orange.

Bloquage des poids-lourds

Le trafic risque d'être perturbé à partir de ce soir, 20 heures, et jusqu’à 4 heures du matin avertit la société de concession d'autoroutes Area dans un communiqué de presse ce jeudi après-midi. À l'initiative des préfectures, "des mesures de stockage poids lourds devraient être mises en place dès la fin d'après-midi, dans les secteurs de Saint-Quentin-Fallavier en direction de Chambéry, de Voreppe en direction de Lyon et de Chignin en direction de Lyon."

Avant de rappeler certaines précautions : "Différez votre départ si les conditions sont difficiles, optez pour des pneus hiver, écoutez les bulletins d’information d’Autoroute INFO (107.7 FM), les saleuses ou les chasse-neige roulent à faible allure sur les autoroutes (50 km/h) le Code de la route interdit de les doubler en action, restez derrière les véhicules de salage et de déneigement."

L'Isère sera le premier département touché, avec une vigilance orange "neige-verglas" déclenchée à partir de 16 heures ce jeudi. Côté températures, "le refroidissement sera à la fois très sensible et brutal, avec une perte de quatre degrés à Grenoble vers 19 heures et une baisse de la température maximale de 12 degrés en moyenne aujourd'hui et à deux-trois degrés demain", poursuit Denis Roy, responsable du centre Météo France des Alpes du Nord.

Un refroidissement "sensible et brutal"

Selon les prévisions, "deux à trois centimètres" de neige devraient tomber "à partir de 400 mètres d'altitude", détaille le responsable Météo France. L'épisode sera plus marqué dans le Nord-Isère, avec "cinq à dix centimètres", ainsi que dans le Vercors et la Chartreuse, où jusqu'à 15 centimètres de neige sont attendus. Le département a aussi été placé en vigilance jaune pour les risques "avalanches", "crues" et "pluie-inondation".

La Savoie et la Haute-Savoie entrent en vigilance orange "neige-verglas" à partir de 18 heures. Le refroidissement sera "plus tardif et moins efficace, puisque les pré-Alpes entraveront la masse d'air froid", commente Denis Roy. Là encore, quelques flocons de neige sont attendus : entre cinq et dix centimètres à partir de 1 000 mètres d'altitude.

Ces conditions météorologiques sont toutefois "tout à fait habituelles" pour la saison, conclut le responsable du centre Météo France des Alpes du Nord. L'épisode neigeux sera d’une très courte durée, puisque les flocons se transformeront en pluie dans le courant de la nuit. Les températures remonteront à nouveau à partir de samedi, avec l'arrivée d'un anticyclone venu de l'Atlantique, jusqu'à atteindre 15 degrés en milieu de semaine prochaine.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité